NOUS CONTACTER

 

Contacter un conseiller au :

 

0 825 800 105

0,15 € TTC/Min

Ingénierie sociale

INGÉNIERIE SOCIALE : LES CLÉS POUR COMPRENDRE LES ATOUTS DE LA PRÉVOYANCE COLLECTIVE

 

L'enjeu

 

Une solution économique et sociale

 

Pour chaque salarié, assurer sa santé, ses revenus et sa retraite est aujourd'hui un réel gage de sécurité. Un contrat collectif de protection sociale (santé, prévoyance et retraite supplémentaire) offre un mode de rémunération 'intelligent', en favorisant le pouvoir d'achat grâce à un traitement fiscal avantageux. Il répond à une réelle attente des salariés qui se sentent concernés à plus de 70% par la protection sociale en tant qu'avantage durable.

De son coté, l'entreprise doit veiller à préserver sa trésorerie des engagements sociaux résultant de la loi tel que le maintien de salaire ou de dispositifs conventionnels (capitaux décès, indemnités journalières, rentes d'invalidité...).

Seuls les systèmes d'assurances collectives permettent de protéger simultanément l'entreprise et ses salariés. Les systèmes collectifs de santé, de prévoyance et de retraite permettent de faire mutuellement profiter d'avantages fiscaux à l'entreprise et à ses collaborateurs, dans le cadre d'une politique sociale attentive aux besoins des salariés.


Avantages pour l'entreprise

 

Une réponse aux enjeux de l'entreprise

 

La souscription à un contrat collectif offre à l'entreprise :

  • La réduction de sa fiscalité :

    Les cotisations aux couvertures complémentaires en matière de protection sociale, considérées comme des frais généraux, sont à ce titre déductibles du bénéfice imposable (art. 39-1-5 du CGI) et non assujetties à la taxe sur les salaires.

  • Sans alourdir les charges :

    Les cotisations de l'employeur au financement des régimes de prévoyance et de santé obligatoires ainsi que des régimes de retraite supplémentaires sont exonérées de charges sociales dans les conditions prévues par la réglementation en vigueur.

 

Enjeux sociaux

 

Proposer à ses salariés l'adhésion à un dispositif de protection sociale complémentaire de type 'article 83'(code général des impôts) permet de construire une politique de rémunération gagnante. Plus de la moitié des PME-PMI offrent à leurs salariés de tels dispositifs.

La rémunération globale d'un salarié peut être représentée par une pyramide de trois éléments :

 

Pyramide de rémunération

 

La prise en charge par l'employeur des cotisations de protection sociale est de plus en plus considérée par les salariés comme un élément de rémunération. Il s'agit d'un élément important de motivation à l'heure où les régimes de base réduisent leurs prestations.

 

La protection sociale contribue à la fidélisation des ressources humaines de l'entreprise. Une bonne protection sociale concerne également les dirigeants de l'entreprise eux-mêmes.

 

Exemple

Comparons 2 scénarios illustrant l'efficacité du système de prévoyance complémentaire en matière de politique de rémunération.

 

La rémunération annuelle brute de M. Dupond, non cadre, est de 18300 €.

 

Solution 1 :

Une augmentation de salaire de 4%

 

Solution 2 :

Une augmentation de salaire limitée à 2%, associée à la souscription d'un régime de prévoyance complémentaire financé par l'employeur (taux de cotisation de 2 %).

 

  Rémunération initiale Solution 1: + 4% Solution 2: + 2%
Rémunération annuelle brute 18 300 € 19 032 € 18 666 €
Charges sociales patronales (45%) 8 235 € 8 564 € 8 400 €
Cotisation prévoyance employeur (2% du salaire brut)     373 €/an
Coût total pour l'employeur 26 535 € 27 596 € 27 379 €

La solution 2 permet de prendre une longueur d'avance en matière de politique sociale et de gestion de la masse salariale.

 

 

 

Avantages pour les salariés

 

Une réponse aux enjeux des salariés

A la différence de l'assurance individuelle, le coût d'un contrat collectif est déductible du salaire brut. Un avantage fiscal exclusif réellement adapté à la constitution d'une retraite supplémentaire et à la couverture des aléas de la vie.

 

Economie

 

Une couverture collective offre aux salariés :

 

  • Un régime fiscal exclusif :

    Sous réserve de respecter les limites légales, les versements de l'employeur et du salarié ne sont pas soumis à l'impôt sur le revenu. L'ensemble des versements bénéficie d'un régime fiscal exceptionnel. Seuls les contrats collectifs obligatoires permettent d'y accéder (au regard de la réglementation en vigueur).

  • Une économie sur le prix :

    La participation de l'employeur accentue les économies pour le salarié par rapport à une adhésion individuelle, dont le coût serait supérieur (de 30% à 50%).

 

Sécurité

 

L'absence de couverture complémentaire impose au salarié et à sa famille de compenser au moins :

 

  • 25% des dépenses de santé,
  • 50% des revenus en cas d'arrêt de travail pour maladie,
  • 75% des revenus en cas de décès et 100% les années suivantes,
  • 41% des revenus en situation de retraite.

 

Un contrat collectif offre une assurance financière aux salariés et à leurs familles, en complétant très sensiblement leurs revenus en cas de coup dur.

 

La protection sociale complémentaire individuelle est pénalisée par l'absence d'un régime fiscal encourageant. Par exemple, l'épargne collective assure un rendement supérieur à celui de l'épargne individuelle après impôts.

 

Au contraire de l'assurance individuelle, le coût d'un contrat collectif est déductible du salaire brut : un avantage fiscal exclusif réellement adapté à la constitution d'une retraite complémentaire et à la couverture des salariés.

 

Exemple

 

Prenons le cas de M. Durand, célibataire, et comparons l'efficacité des supports d'épargne individuelle et collectif. L'objectif de M. Durand est d'épargner 4% de son salaire brut, soit 2 408,69 €. Dans cet exemple, la différence se monte à 745,48 € :

 

  Epargne Individuelle Epargne collective
Rémunération brute 60 217.36 € 60 217.36 €
Charges sociales salariales 12 949.025 € 12 949.02 €
Cotisation salariales épargne collective   2 408.69 €
Salaire net à payer (a) 47 268.34 € 44 859.65 €
Salaire fiscal 48 955.95 € 46 547.26 €
Impôt sur le revenu (célibataire) (b) 10 211.04 € 9 465.56 €
Epargne retraite individuelle (c) (4% du sal. brut) 2 408.69 €  
Revenu consommable (a-b-c) 34 648.61 € 35 394.09 €


 

Mise en oeuvre

Votre capital humain est pour vous important. Parce que nous partageons les mêmes valeurs, nos experts s'engagent à vos cotés.

 

Faites le point

 

Vous avez déjà mis en place un système de protection sociale

Faire le point sur l'ensemble de vos garanties et analyser votre budget vous permettra :

  • de rationaliser vos dépenses,
  • de proposer à vos collaborateurs des avantages plus pertinents,
  • de diversifier ceux-ci, notamment en matière de retraite.

 

Vous n'avez pas encore mis en place de système de protection sociale

Vous équiper au plus près de vos besoins et avec un budget parfaitement maîtrisé vous permettra :

  • de protéger la trésorerie de votre entreprise et de bénéficier d'avantages fiscaux importants,
  • de répondre aux besoins de tous ceux qui font la réussite de votre entreprise, cadres et non cadres.

 

Pour en savoir plus sur les clés de l'ingénierie sociale AG2R LA MONDIALE

 

Consultez nos offres :