• Accueil >
  • Groupe >
  • Espace presse >
  • BILAN DE L’OPÉRATION DE PRÉVENTION DE L’ASTHME AUPRÈS DES SALARIÉS DE LA BOULANGERIE ET DE LA BOULANGERIE-PÂTISSERIE

Santé

05/12/2013

BILAN DE L’OPÉRATION DE PRÉVENTION DE L’ASTHME AUPRÈS DES SALARIÉS DE LA BOULANGERIE ET DE LA BOULANGERIE-PÂTISSERIE

Dans le cadre de l’accord de branche santé , la Confédération Nationale de la Boulangerie et de la Boulangerie-Pâtisserie et les organisations syndicales de salariés ont demandé à AG2R LA MONDIALE de mener, en 2013, une opération de prévention sur une pathologie professionnelle spécifique : l'asthme du boulanger. Cette campagne s’est appuyée sur des actions de prévention primaire (sensibilisation et pédagogie du risque), secondaire (dépister pour mieux traiter) ainsi qu’une enquête épidémiologique. 

 

Prévention des allergies respiratoires à la farine chez les boulangers

 Les boulangers, travaillant dans un milieu où la farine est en suspension dans l’air, ont un risque accru de développer des allergies respiratoires. En effet, la farine inhalée peut venir se déposer sur les bronches et provoquer ainsi un asthme souvent précédé d’une rhinite. Or, il est possible de dépister la rhinite et traiter celle-ci en mettant en pratique des gestes simples tels que le lavage de nez.

Une opération mêlant actions de prévention réalisées par des professionnels de santé (médecins, infirmiers) et étude épidémiologique de grande échelle a été menée :

 

- un courrier de sensibilisation (courrier d’information + guide de prévention) a été diffusé auprès de 140 000 personnes ;

- des infirmiers de Medialane, société de conseil médical et information santé, ont appelé près de 40 000 personnes en suivant un guide d’entretien s’appuyant sur deux référentiels validés par la communauté scientifique et en leur adressant un message sur les précautions d’usage et le lavage de nez. En cas de détection de signes de compatibilité avec un asthme, l’interviewé était alors orienté vers un médecin de la plateforme et un courrier de sensibilisation était adressé au médecin traitant ;

- des conseils médicaux ont été prodigués à près de 10 000 sujets à risque et un retour d’informations a été effectué auprès de leurs médecins traitants mettant en avant la spécificité du métier de boulanger et ses conséquences.

 

Une enquête épidémiologique qui permet de connaître l’état de santé précis de la population des boulangers en fonction du sexe, de l’âge, du poste de travail et de la région a été réalisée. Au vu de ses résultats, les partenaires sociaux ont décidé de mettre en place de nouvelles actions de prévention sur les populations à risques. Une c ampagne de prévention de l’allergie respiratoire sera menée auprès des apprentis en centre de formation d’apprentis (CFA), jusqu’en 2014.

 

Cette campagne de prévention des allergies respiratoires à la farine chez les boulangers s’est vue décerner, jeudi 28 novembre, les trophées « Responsabilité sociétale » et « Prévention des risques » lors de la 4ème édition des Argus de l'innovation mutualiste et paritaire.