Contactez votre conseiller retraite

 

  • 0 974 502 001 (appel non surtaxé)

 

Comment calculer votre pension de retraite ?


Vous souhaitez connaître le montant de votre future pension de retraite ? Grâce à ce guide, découvrez les éléments indispensables à  prendre en compte dans le calcul de votre retraite. Obtenez dès maintenant une estimation de vos revenus !

  • Reconstitution de carrière

    Étape 1 : la reconstitution de carrière


    Prendre sa retraite nécessite une véritable anticipation : entamez les démarches au moins un an avant la date de votre départ à la retraite !


    Il est primordial de conserver et d’organiser tous les justificatifs d’activité, de chômage ou d’arrêt maladie pour les fournir aux différentes caisses de retraite le moment venu.


    Pour reconstituer votre carrière, réclamez un relevé de carrière, auprès de votre caisse de retraite. Vous aurez ainsi un récapitulatif de toutes les rémunérations perçues et cotisations versées. Une fois obtenu, vérifiez attentivement que rien n’ait été oublié.


    En cas d’erreur, faites immédiatement une réclamation avec toutes les pièces justificatives nécessaires. Si vous n’êtes pas en possession de tous vos bulletins de salaire, demandez une copie ou une attestation de versement des cotisations à votre employeur.


    Une des entreprises dans laquelle vous avez travaillé a déposé le bilan ? Pour demander le justificatif qui vous manque, adressez une requête à la chambre de commerce ou la chambre des métiers de la région dans laquelle se trouvait l’entreprise.


    Étape 2 : le calcul de votre pension de retraite de base


    La pension de retraite est la somme qui est versée à un assuré en contrepartie de ses cotisations, après l’arrêt de son activité professionnelle. Pour calculer votre retraite de base, trois éléments sont capitaux :

     

    • Le salaire annuel moyen (SAM) : il est déterminé en fonction des 25 meilleures années de salaire brut, dans la limite du plafond annuel de la sécurité sociale (38 616 € par an, soit 3 218 € par mois). Le salaire perçu est revalorisé en tenant compte de l’évolution des prix à la consommation. La retraite de base à taux plein représente en principe  50% de ce salaire annuel moyen.

     

    • La durée de cotisation effective : Pour bénéficier d’une retraite à taux plein (50% du SAM), il faut avoir validé un minimum de trimestres d’assurance. Avec la réforme des retraites, un allongement progressif de la durée de cotisation a été mis en place.

     

    Les durées de cotisation de référence sont les suivantes :

     

    Taux de revenus garantis - Offre valable du 1er juillet au 31 décembre 2011
    Année de naissance Nombre de trimestres nécessaires pour bénéficier d’une retraite à taux plein
       
    1944 160
    1945 160
    1946 160
    1947 160
    1948 160
    1949 161
    1950 162
    1951 163
    1952 164
    1953 165
    1954 165
    1955 166
    1956 166
    1957 et plus Durée fixée chaque année par décret (reforme des retraites 2010)

    Nombre de trimestres nécessaires pour bénéficier d’une retraite à taux plein

    Durée fixée chaque année par décret (reforme des retraites 2010)

    Pour valider un trimestre d’assurance, le salaire brut doit être au moins égal à 200 fois pendant cette période.
    Sur toute une année, pour valider quatre trimestres, la cotisation de l’assuré doit s’élever au minimum à 800 fois le smic horaire.

    Certains cas particuliers sont également pris en compte dans la durée de
    cotisation :


    –    Service militaire
    –    Invalidité
    –    Congés maladie,  congé maternité/parental
    –    Périodes d’allocation chômage
    –    Périodes de travail à l’étranger

     

    • Le taux de liquidation de la pension : Avant de prendre sa retraite, il est nécessaire de demander la liquidation des droits à la retraite. Ce taux est déterminé en fonction de votre durée de cotisation et de l’âge au moment de la liquidation. Le taux plein est de 50%.



    Etape 3 : le calcul de votre pension de retraite complémentaire


    La retraite complémentaire est basée sur un système de points. Pour la calculer, il suffit de multiplier le nombre de points acquis par la valeur du point en vigueur au moment de prendre votre retraite.