Dépendance des personnes âgées : quelles solutions existe-t-il ?

Avec l’augmentation de l’espérance de vie, les cas de dépendance des personnes âgées se multiplient. Les solutions de prise en charge des seniors en perte d'autonomie ont évolué, et ne se limitent plus au placement en EPHAD. Nous faisons le point sur toutes les alternatives existantes.

Dépendance des personnes âgées : quelles solutions existe-t-il ?

Qu'est-ce que la dépendance ?

 

Par définition, la dépendance désigne l'état d'une personne qui a besoin d’aide pour réaliser des actes de la vie quotidienne, ou qui nécessite une surveillance régulière. Il s’agit d’un phénomène connu, mais souvent mal anticipé.

 

La perte d'autonomie peut être physique ou mentale. Chez les personnes âgées de plus de 60 ans, la dépendanceest causée par des maladies chroniques et par les conséquences du vieillissement de l'organisme.

 

Ainsi, une personne dépendante est inapte à vivre seule de manière autonome. Une présence humaine ponctuelle ou permanente, selon le degré de perte d'autonomie, est donc nécessaire.

 

Le maintien à domicile

 

Aujourd’hui, il est de plus en plus facile pour une personne âgée en situation de dépendance de rester vivre chez elle. Toutefois, il faut que son domicile s'y prête. Cette solution requiert parfois l’adaptation du logement, pour aménager une chambre de plain-pied par exemple.

Il est possible de faire appel à des services spécialisés d'aide à domicile, qui sont désormais très diversifiés, et vont de l’aide-ménagère à la préparation des repas, jusqu’à la prise en charge de la personne du lever au coucher.

 

Par ailleurs, il existe des services de soins infirmiers à domicile qui prennent en charge les personnes âgées les plus dépendantes.

 

L'hébergement temporaire et les structures d'accueil de jour

 

En cas d'absence momentanée de l’aidant familial, l'hébergement temporaire constitue une solution idéale. L’hébergement temporaire peut être proposé dans des structures autonomes, ou au sein d’une maison de retraite : l'opportunité de se familiariser avec un établissement avant de s'y installer. L’hébergement temporaire peut également s’avérer très pratique lorsque la personne dépendante est en convalescence, ou que des travaux sont réalisés à son domicile.

 

On trouve également des établissements d'accueil à temps partiel, qui accueillent les personnes dépendantes pour une demi-journée, une journée, voire plusieurs jours par semaine.

 

Le placement en maison de retraite ou en EHPAD

 

Lorsque la gestion des soins devient trop lourde pour les proches, le placement en établissement médicalisé apparait comme la meilleure solution. Le senior y trouve un sentiment de convivialité et de sécurité.

 

La maison de retraite médicalisée, ou EHPAD, est parfaitement adaptée à la prise en charge des personnes en perte d'autonomie ou en situation de handicap, même les cas sévères. Ces établissements disposent d'une équipe médicale et paramédicale intervenant 7 jours sur 7 et 24 heures sur 24.

 

En plus de la surveillance médicale, les résidents bénéficient de services collectifs : restauration, entretien du linge, animations, etc. L’EHPAD est un lieu de vie à part entière.

 

La plupart de ces établissements possèdent une unité autonome et sécurisée dédiée aux malades d’Alzheimer. Mais des maisons de retraite Alzheimer spécialisées se développent également.

 

L'hébergement en famille d'accueil

 

Il existe des familles d’accueil agréées qui reçoivent et prennent soin des personnes âgées, de manière temporaire ou permanente. Le senior bénéficie ainsi d’une aide quotidienne, dans un cadre chaleureux. Cette solution encore méconnue est une bonne alternative au placement en maison de retraite.

 

Ainsi, les solutions pour prendre soin des personnes âgées dépendantes sont nombreuses et variées, ce qui permet à votre proche dépendant de bénéficier du meilleur accueil possible.
Partager sur les réseaux sociaux