Retraité
    OK
  • Devis
    OK
  • Agence
  • Contact
  • FAQ

Compléter ses revenus en reprenant une activité à la retraite

J'ai dû arrêter de travailler pendant plusieurs années. Je me rends compte que j'aurai une retraite très insuffisante. Que puis-je faire ?

Si vous n’avez pas cotisé durant plusieurs années, l’impact sur le montant de votre retraite peut être important. Pour réduire ce risque, il existe plusieurs solutions. A vous de choisir celle qui vous conviendra le mieux !


Plusieurs solutions existent pour améliorer le montant de sa future retraite : l’épargne, l’investissement dans l’immobilier ou le cumul d’une activité salariée et de sa retraite.

Autres possibilités : racheter des trimestres de cotisation et des points de retraite complémentaire. C’est en effet possible dans un certain nombre de cas, à condition de s’y prendre dans les délais précisés par la loi, bien en amont de l’âge du départ à la retraite. S’informer et anticiper sont donc essentiels.

C’est une question qu’il est important de se poser avant de partir à la retraite, car elle implique de prendre des décisions bien en amont.
 
Une épargne volontaire, si elle est alimentée des années, voire des décennies avant la retraite, ou encore un placement immobilier peuvent représenter, le moment venu, un bon complément de revenus.

 

Rester actif


Autres solutions :

  • la continuité de l'activité : si l’on reste en activité au-delà de l’âge minimum légal du départ à la retraite, fixé à 62 ans, on continue à cotiser, ce qui a pour effet d’accroître le montant de sa pension ;
  • la retraite progressive :  il s’agit alors de percevoir une partie de sa retraite tout en continuant à travailler à temps partiel. Certaines conditions doivent être réunies : être âgé de 60 ans et plus et avoir cotisé 150 trimestres. Celui qui choisit cette formule continue d’acquérir des droits à la retraite : sa pension sera plus élevée au moment de son départ ;
  • le cumul emploi-retraite : cela augmente ses revenus au global, mais pas le montant de sa retraite. 

 
Acquérie des trimestres


Peut-on « racheter » des trimestres de retraite ? Oui, sous certaines conditions. Attention, ces rachats comportent des limites : pas plus de 12 trimestres maximum et de 70 points par an et par régime (Agirc et Arrco) sur 3 ans. Ils peuvent être effectués jusqu’au départ à la retraite, exception faite pour les périodes de stage ou de travail à l’étranger. Dans ce cas, le rachat doit s’effectuer dans les dix ans qui suivent la période évoquée.

 

Des services pour bien préparer sa retraite 

Le sur-mesure est plus que jamais nécessaire sur ce sujet. Pour en savoir plus, et pour toutes demandes spécifiques, il est possible de se rendre sur le site communautaire Préparons ma retraite où une équipe d’experts et de jeunes retraités répondent à toutes les questions des futurs retraités en moins de 48 heures. D’autres préféreront l’entretien d’information retraite. Ce rendez-vous, physique ou téléphonique, gratuit et personnalisé, peut être obtenu en contactant le Centre d’information, de conseil et d’accueil des salariés (CICAS) de son département, au 0820 200 189 (0,09 €/min depuis un poste fixe, de 9 h à 18 h du lundi au vendredi).

 

Réponse plus détaillée
Les autres réponses à ce sujet
Estimez le montant de votre retraite sur le simulateur info-retraite.fr
Partager sur les réseaux sociaux