OK
  • Devis
    OK
  • Agence
  • Contact
  • FAQ
Première évaluation <BR>positive de l’action du<BR> Fonds d’innovation <BR>sociale d’AG2R LA <BR>MONDIALE Adobe Stock

Première évaluation
positive de l’action du
Fonds d’innovation
sociale d’AG2R LA
MONDIALE

16 novembre 2017

Depuis 2011, le Fonds d’innovation sociale d’AG2R LA MONDIALE a
accompagné 27 projets innovants à fort enjeu sociétal. Un premier
bilan très positif de son action a été dressé par l’association
Le Rameau.

À travers son Fonds d’innovation sociale, AG2R LA MONDIALE a pour ambition de se positionner comme un investisseur sociétal au service de l’intérêt général, dans le domaine de la prévention active, de l’emploi dans la seconde partie de vie professionnelle, de l’habitat adapté tout au long de la vie et du soutien aux personnes en situation d’aidants. Sur ces 4 thématiques, le fonds a pour objectif de favoriser le développement à grande échelle de projets innovants, de contribuer à définir un modèle économique assurant leur pérennité et de valoriser leur utilité sociale grâce à des modalités d’évaluation adaptées. 
 

Dans ce cadre, le fonds a sélectionné 27 projets depuis sa création en 2011 et financé pour chacun d’entre eux une étude de faisabilité, dont 4 sont toujours en cours. Parmi les 23 associations pour lesquelles l’étude est achevée, 15 ont fait l’objet d’un partenariat sur 3 ans avec le Groupe (voir la liste ci-dessous).


Pendant cette phase, elles ont pu bénéficier du soutien financier et de l’expertise de ce dernier, destinés à les aider à concrétiser leurs projets. À ce jour, ont ainsi été alloués à l’ensemble des associations soutenues, 31,9 millions d’euros sous forme de subvention, prêt ou participation, et près de 5 millions d’euros dans le cadre de missions d’accompagnement. 


Efficacité et pertinence de l’action du fonds 


Spécialisée dans l’innovation partenariale, l’association Le Rameau a mené une évaluation de l’action du Fonds d’innovation AG2R LA MONDIALE auprès de ces 23 associations. 4 critères ont été retenus : le modèle socio-économique du projet, sa performance, les pratiques d’évaluation et les synergies avec AG2R LA MONDIALE. 


Les résultats démontrent l’efficacité de son accompagnement, sur le plan financier comme sur le plan humain. Le Rameau juge ainsi qu’il constitue « une réelle innovation sociétale dans le paysage de l’investissement auprès des projets à très forte utilité sociale ».


Le bilan est par ailleurs jugé « très positif » s’agissant des 15 associations ayant bénéficié du partenariat triennal avec le Groupe :

  • 10 d’entre elles ont réellement franchi une étape structurante dans leur changement d’échelle ;
  • 7 ont su transcrire l’impact de leur projet ;
  • 6 sont parvenues à bâtir un modèle socio-économique pérenne grâce au fonds ;
  • 3 enfin ont développé des projets en co-construction avec AG2R LA MONDIALE. 


Les associations soutenues par le Fonds d’innovation AG2R LA MONDIALE


Les 15 associations et leurs projets faisant l’objet d’un partenariat triennal avec AG2R LA MONDIALE sont : 

  • AGIRabcd (accompagnement individualisé pour les seniors en recherche d’emploi) ;
  • l’ADIE (création de microentreprises par des seniors en situation de fragilité économique) ; 
  • l’Association française des aidants (développement du réseau « Café des aidants » et du centre de formation pour aidants, professionnels ou non) ;
  • Astrée (accompagnement de seniors fragilisés ) ; 
  • Grath (déploiement du pilotage de places d’accueil temporaire pour personnes en situation de handicap) ; 
  • Initiative France (accompagnement d’actifs de plus de 45 ans dans la création d’entreprise) ; 
  • Relais des aidants (développement du dispositif de soutien aux aidants) ; 
  • Réseau Cocagne (soutien du projet « Maison Cocagne » et développement des Jardins de Cocagne, exploitations maraîchères biologiques à vocation d’insertion sociale et professionnelle) ;
  • Simon de Cyrène (déploiement sur tout le territoire de maisons partagées entre adultes valides et en situation de handicap) ;
  • Unis-Cité (aide à l’acquisition de réflexes éco-énergétiques dans les foyers à revenus modestes en s’appuyant sur le service civique des jeunes) ;
  • ADAL (prévention des risques de santé par la promotion de la marche) ; 
  • Fondation AVEC (financement d’un laboratoire de recherche en cancérologie dédié à la prise en charge individualisée de la maladie et à l’humanisation des traitements) ; 
  • Institut Curie et Groupe associatif Siel Bleu (promotion de l’activité physique adaptée aux patientes atteintes d’un cancer du sein et ateliers nutritionnels) ;  
  • Outil en main (initiation de jeunes âgés de 9 à 14 ans aux métiers manuels et du patrimoine) ; 
  • Prioriterre (prévention et lutte contre la précarité énergétique auprès des publics fragiles). 
Partager sur les réseaux sociaux