OK
  • Devis
    OK
  • Agence
  • Contact
  • FAQ

La Fondation d’entreprise AG2R LA MONDIALE pour la Vitalité artistique, mécène de « Reste l’air et le monde… la collection du Frac Auvergne »

17 avril 2018

Accessible à tous, cette exposition met en lumière une 50aine d’œuvres acquises par le Fonds régional d’art contemporain Auvergne entre 1985 et 2017 et bien souvent méconnues du public.

Un nouveau soutien de la Fondation en faveur de l’art contemporain

Créée en 2017, la Fondation d’entreprise AG2R LA MONDIALE pour la Vitalité artistique a l’ambition de promouvoir l’art et la culture dans les territoires. Précisément, le soutien apporté au Frac Auvergne dans le cadre de sa programmation printanière correspond à l’orientation de l’action culturelle de la Fondation dans le domaine de l’art contemporain en général, et celui des arts visuels en particulier. 

Une exposition où seule l’intuition guide l’interprétation 

AG2R-LA-MONDIALE-groupe-actualite-exposition-frac.jpgAG2R-LA-MONDIALE-groupe-actualite-exposition-frac1.jpg
© Collection Frac Auvergne

La mise en scène unique de cette exposition, qui se tient jusqu’au 17 juin à Clermont-Ferrand, permet au visiteur de déambuler en totale liberté entre les œuvres. Ni cartels au mur, ni notices explicatives : l’interprétation du spectateur est guidée par sa seule intuition. Il s’agit avant tout d’appréhender différemment les œuvres présentées à l’aune de sa sensibilité propre.

 

24 artistes et 1 écrivain 

Deux thèmes sont abordés : la question du rapport à l’histoire de l’art en peinture et celle de l’évolution du statut de l’image à travers les arts visuels. Le commissariat est assuré par Jean-Charles Vergne, Directeur de l’institution. 
 
Parmi les artistes exposés figurent : 
  • Viriya Chotpanyavisut, 
  • Clément Cogitore, 
  • Gregory Crewdson, 
  • Olivier Debré, 
  • Per Kirkeby, 
  • Joseph Raffael, 
  • et Luc Tuylas. 
 
Troisième et dernier volet de la trilogie initiée en 2016 avec « À quoi tient la beauté des étreintes » et poursuivie en 2017 avec « Le Divan des murmures », « Reste l’air et le monde… la collection du Frac Auvergne » constitue le point d’orgue d’une aventure destinée à aiguiser le regard de chacun sur l’art contemporain.
 
À cette occasion, le Frac Auvergne présente aussi deux courts-métrages de Clément Cogitore, dont celui intitulé « Les Indes Galantes », élaboré dans le cadre du programme « 3e scène » de l’Opéra de Paris. Visionnez la video, en cliquant ici
 
Partager sur les réseaux sociaux