Branchez-vous santé
Sensibiliser les apprentis <br/>boulangers à l'hygiène <br/>bucco-dentaire

Sensibiliser les apprentis
boulangers à l'hygiène
bucco-dentaire

La campagne « Travailler avec le Sourire ! » menée par la Commission
paritaire nationale de la Boulangerie artisanale, en partenariat avec l'UFSBD
et avec le soutien d'AG2R LA MONDIALE, est destinée aux apprentis en CAP
Boulangerie pour inciter à adopter de bons réflexes d’hygiène bucco-dentaire.

Sensibiliser les plus jeunes à une bonne hygiène bucco-dentaire

Parce que transmettre les bons messages de prévention le plus tôt possible est essentiel pour installer de bonnes habitudes dans les gestes professionnels, une séance d’éduction collective à l’hygiène bucco-dentaire est dispensée pour tous les apprentis en CFA boulangerie. Au programme, présentation sur la sensibilisation sur la santé bucco-dentaire, échanges et débats, jeux de rôles et quizz sur les habitudes bucco-dentaire et remise d’un kit de prévention comprenant une brosse à dents, du dentifrice et du fil dentaire.
 

“Quand je fais une préparation comme une crème pâtissière, j’aime bien goûter un peu pour voir si je ne l’ai pas ratée parce que si on fait quelque chose de pas bon, après les clients quand ils goutent... c’est pas trop ca donc on est un peu obligés de goûter, ça fait partie du métier. On ne se rend pas forcément compte que ça peut représenter un danger pour nos dents”

- Témoignage d’un apprenti boulanger qui a participé à la campagne
 

Dépister pour mieux prévenir les maladies professionnelles

L’importance du dépistage pour prévenir la survenue d’un risque professionnel est à ne pas négliger. A l’occasion de la campagne “Travailler avec le sourire”, un dépistage individuel est réalisé par un dentiste de l’UFSBD qui remet ensuite un carnet de santé ainsi qu’un courrier à destination du dentiste traitant s’il y a des soins à réaliser.
 

“Je me suis rendu dans plusieurs Centre de Formation et d‘Apprentissage à la rencontre des jeunes boulangers-pâtissiers pour leur parler de leur santé bucco-dentaire et leur expliquer le risque qu’ils encourent, à la fois parce qu’ils sont jeunes mais aussi parce qu’ils sont apprentis en boulangerie. Les boulangers-pâtissiers sont une profession à risque carieux très important, car ils peuvent développer des lésions au niveau de leurs dents pouvant aller jusqu’à la perte de celle-ci.

- Témoignage d'un dentiste UFSBD
 

Une amélioration de l’état de santé bucco-dentaire des apprentis

Grâce à la campagne “Travailler avec le sourire”, près de 12 000 apprentis boulangers-pâtissiers ont été sensibilisés à l’hygiène bucco-dentaire et plus de 8 200 ont bénéficié d’un dépistage individualisé. Une meilleure hygiène a pu être identifiée avec une diminution des caries de 16 % et près de 50% de gingivites en moins.
 

"Dans la boulangerie artisanale, 50% de la population a moins de 30 ans. La prévention auprès des plus jeunes est essentielle et nous avons décidé de lancer une campagne dans les centres de formation en partenariat avec l’Union Française pour la Santé Bucco-Dentaire. Après une première campagne menée en 2013-2014 qui a permis d’établir un état des lieux de la santé bucco-dentaire des apprentis boulangers-pâtissiers, nous avons pu nous apercevoir que de nombreux indicateurs avaient chuté comme la présence de caries ou de gingivites. Comparer un an après l’état de santé de nos apprentis nous a permis de prouver l’efficacité de notre action et donc de la prévention."  

Témoignage d'un Membre de la commission paritaire nationale de la boulangerie-pâtisserie

 

“Lors d'une première campagne que l’on a menée auprès des salariés de la boulangerie artisanale, s’est vite aperçus que les jeunes étaient particulièrement touchés par la carie dentaire et qu’il fallait y remédier à travers une campagne de prévention, et la meilleure façon de les toucher c’était de passer par les écoles et les CFA. Cette campagne ça nous a permis également à travers les résultats d’améliorer les garanties et notamment l’implant dentaire et par conséquent, automatiquement on a amélioré aussi la prise en charge du salarié et donc son pouvoir d’achat.”

- Témoignage d'un Membre de la commission paritaire nationale de la boulangerie-pâtisserie
 

Partager sur les réseaux sociaux