Branchez-vous santé
La prévention santé précoce: <br/>les 1000 premiers jours de <br/> la vie

La prévention santé précoce:
les 1000 premiers jours de
la vie

De l’épigénétique aux premiers pas, AG2R LA MONDIALE soutient le
concept des 1000 premiers jours de la vie, période essentielle dans le
développement du capital santé du bébé et ce pour le reste de sa vie.

Les 1000 premiers jours, une période clé pour la santé

Le capital santé de chacun se construit pendant une période d’environ 1000 jours, allant de la conception jusqu’aux deux premières années de vie de l’enfant. Pendant cette période, l’enfant est particulièrement sensible aux stimuli de l’environnement et cela peut avoir une influence particulièrement sur ses gènes et favoriser ou non le développement de certaines maladies chroniques dans sa vie future, comme les pathologies liées à l’obésité, au diabète ou à l’hypertension artérielle, etc...). Face à l’augmentation du nombre de maladies chroniques, une prévention adaptée et réalisée au plus tôt permet de répondre à cet enjeu prioritaire de santé publique. Les 1000 premiers jours font d’ailleurs partie des 25 mesures prioritaires fixées par le gouvernement dans le cadre la Stratégie nationale de santé 2018-2022.
 

Développer le capital santé par la prévention précoce

La période des 1000 premiers jours joue un rôle clé dans le développement du fœtus puis de l’enfant, particulièrement sensible à la nutrition, la pollution, les infections et l’état émotionnel de ses proches tel que le stress. Il est donc essentiel de prendre en compte l’environnement dans son ensemble qu’il soit social, économique, écologique ou physique pour mesurer les impacts sur la santé actuelle et future.
 

C’est sans compter sur l’influence des mécanismes dits « épigénétiques » qui définit les caractéristiques individuelles de l’enfant au travers de son patrimoine génétique. C’est à ce moment-là qu’une bonne hygiène de vie de la mère mais aussi du permet alors la constitution d’un capital santé robuste augmentant les chances de ne pas développer ou de retarder l’apparition de pathologies ou dégradations.
 

Aujourd’hui seulement 9% des femmes réalisent la visite pré-conceptionnelle qui permet de faire un premier bilan de santé avant la grossesse (source : enquête nationale périnatale 2010, les naissances en 2010 et leurs évolutions depuis 2003. Rapport réalisé par B.Blondel et M.Kermarrec en mai 2011). Cette visite permet de rechercher les facteurs de risques généraux comme par ressemble le risque de surpoids, obésité, la tension artérielle, les antécédents familiaux et de faire le point pour préparer la grossesse avec les parents.
 

Plus l’intervention est précoce, plus elle est efficace pour optimiser le capital santé.
 

sante-publique-472-215-maladies-chroniques.png


Renforcer la mobilisation autour des bonnes pratiques pour intervenir le plus en amont possible. Il est possible on peut agir à la fois sur l’état de santé actuel et futur de l’enfant. Il est indispensable de connaître et diffuser au plus grand nombre des recommandations simples, précises, faciles à appliquer et surtout actualisées.
 

L'engagement d'AG2R LA MONDIALE dans la prévention précoce

Pour accompagner les futurs parents dans cette période des 1000 premiers jours de la vie, AG2R LA MONDIALE s’engage pour la prévention précoce au travers d’un programme d’accompagnement pour toutes les étapes de 1000 premiers jours
 

  • Avant la conception : Sensibilisation et visite pré-conceptionnelle puis coaching suite à la visite
  • Pendant la grossesse : Coaching hygiéno-diététique et consignes liées à la grossesse, puis en fin de grossesse
  • Aux premières années de la vie : Consultations d’accompagnement de l’allaitement dans la durée et coaching hygiène de vie pour la mère et l’enfant
     
Partager sur les réseaux sociaux

Nos récentes actions