Chef d'entreprise et TNS

Tout savoir sur le partenariat entre le Groupement National des Agents Citroën (GNAC) et AG2R LA MONDIALE

Partenaire depuis décembre 2006, le Groupement National des Agents Citroën (GNAC) souhaite vous donner une vision plus précise de votre protection sociale grâce à l’expertise des conseillers AG2R LA MONDIALE, spécialistes de la protection sociale des professionnels indépendants.

Logo GNACLa protection sociale désigne tous les mécanismes permettant aux individus de faire face aux conséquences financières d’un arrêt de travail ou d’un décès et d’anticiper son niveau de revenus au moment du départ à la retraite. Si la protection sociale concerne tout le monde, peu nombreux sont ceux qui en connaissent les mécanismes notamment en matière de retraite.

 

Et vous, Agents Citroën, savez-vous où vous en êtes ?


Le service apporté aux Agents Citroën


Dans le cadre de ce partenariat, vous avez la possibilité de bénéficier d’un bilan de protection sociale. Initialement d’une valeur de 1000€, ce bilan vous est offert et sans engagement.

Le conseiller AG2R LA MONDIALE vous apportera alors les réponses aux questions que vous vous posez :

  • Sur quelles prestations pouvez-vous compter en cas d'arrêt de travail ?
  • Votre famille est-elle suffisamment protégée en cas de décès ?
  • Sur quels revenus pourrez-vous compter lorsque vous prendrez votre retraite
  • Comment alléger vos impôts grâce aux dispositions fiscales prévues par la législation ?

 

La présentation du partenariat

Partenaires depuis 2006, ce sont près de 1 200 Agents Citroën qui se sont vus proposer un bilan de protection sociale.

 

Le GNAC regroupe des professionnels de l’automobile répartis sur l’ensemble du territoire français. Outre de faire l’interface entre les agents et le constructeur, le GNAC a pour vocation d’apporter à ses adhérents des réponses rapides et précises sur les questions qu'ils peuvent se poser dans l'accomplissement de leur métier de tous les jours.

Découvrez le site Internet du GNAC
 

Partager sur les réseaux sociaux
A lire aussi