Tous les sites AG2R LA MONDIALE
épargne en entreprise

épargne en entreprise

Un chef d'entreprise peut mettre en place des solutions pour
optimiser la rémunération de base de ses salariés. Accompagnez
vos clients dans la mise en place de dispositifs de compléments
de revenus profitables à leurs salariés mais également
à l'entreprise.

La rémunération

 
La rémunération globale d’un salarié comprend différents éléments que le chef d’entreprise peut mettre en place. Cette rémunération globale peut être constituée d’un salaire de base ainsi que des rémunérations périphériques qui se classent sous différentes formes. Ces rémunérations, pour certaines, bénéficient d’un environnement fiscal et social avantageux.
 
 

L’ÉPARGNE SALARIALE

 
L’épargne constituée au sein de l’entreprise permet aux salariés de bénéficier de conditions fiscales et sociales très avantageuses. Pour l’entreprise, il s’agit d’un élément favorable au bon climat social, à la fidélisation des salariés et à l’attractivité lors des embauches.
L'épargne salariale désigne tous les dispositifs qui permettent de se constituer un capital dans le cadre de l'entreprise, quand on est salarié. L'épargne salariale simple vise à associer les salariés aux performances de l'entreprise. Elle leur permet de se constituer une épargne à court terme (en général 5 ans) qui vient compléter le salaire. Elle peut prendre plusieurs formes :
 
  • La participation, qui est obligatoire dans les entreprises de 50 salariés et plus. C'est une somme proportionnelle aux performances de l'entreprise qui est partagée entre les salariés, suivant un calcul précisé dans un accord d'entreprise.
  • L'intéressement, est facultatif. Il consiste également en un versement aux salariés d'une somme proportionnelle aux résultats de l'entreprise, dans des conditions précisées dans un accord d'entreprise.
 
 
La participation et l'intéressement ne relèvent pas systématiquement de l'épargne salariale : le salarié a le choix entre épargner les sommes perçues et les percevoir chaque année. Dans le premier cas, c'est de l'épargne salariale, exonérée de charges et d'impôt sur le revenu ; dans le second, c'est un complément de salaire, exonéré de charges mais pas d'impôt sur le revenu.
 
 

PLAN D’EPARGNE D’ENTREPRISE (PEE)

 
Le plan d'épargne entreprise (PEE) est facultatif. Il s'agit d'un portefeuille d'actions au nom du salarié, alimenté par celui-ci et éventuellement par l'entreprise. Le salarié peut y verser son intéressement et sa participation.

 

L'ACTIONNARIAT SALARIÉ

 
L'actionnariat salarié est aussi facultatif. Les salariés peuvent acquérir des actions de leur entreprise, c'est-à-dire acheter une partie de son capital, dans plusieurs situations : au moment d'une privatisation, d'une augmentation de capital, ou encore dans le cadre de la participation ou d'un plan d'épargne entreprise.
 
 

LES COMPLÉMENTS DE SALAIRE

 
Ils sont constitués des éléments suivants :
  • Légaux (congés payés, congés familiaux, indemnisation de la maladie pour un temps et sous certaines conditions)
  • Conventionnels en espèces (congés supplémentaires, prime d’ancienneté, primes de sujétion et de responsabilité, gratifications)
  • Conventionnels en nature (voiture et logement de fonction, téléphone et ordinateur utilisables en dehors des heures normales de travail)
 
 

LES SUPPLÉMENTS DE SALAIRE

 
Ils sont constitués des éléments suivants :
  • En espèce (mutuelle, prévoyance, retraite, prêts, chèques : restaurant, transport, vacances)
  • En nature (assistance juridique, conseils)
 
 

NOTRE ACCOMPAGNEMENT

 
En inter-professionnalité avec les conseils du chef d’entreprise, nous mettons à disposition toute notre expertise pour définir, en fonction de la situation de vos clients, quelle est l’option la plus pertinente pour eux après une étude individualisée via un audit de protection sociale et patrimoniale.
Partager sur les réseaux sociaux
à lire aussi