La retraite du chef<br>d’entreprise

La retraite du chef
d’entreprise

4 juin 2018

Quel que soit son statut, salarié ou non salarié, le départ en retraite
d’un chef d’entreprise demande une bonne préparation. Le dirigeant
doit faire un point sur sa situation, optimiser sa retraite obligatoire,
voire compléter cette couverture avec les solutions d’épargne
retraite les mieux adaptées.

ACCOMPAGNONS VOS CLIENTS DANS LA PRÉPARATION DE LEUR RETRAITE !

 

S’il est un sujet qui capte de plus en plus l’attention des Français en général et des dirigeants d’entreprise en particulier, c’est la retraite. Et pour cause, l’augmentation continue de l’espérance de vie couplée à l’arrivée à la retraite de la fameuse génération du baby-boom ne cesse de mettre sous haute pression notre système de retraite par répartition. Alors qu’en 1960, 4 actifs cotisaient pour 1 retraité, ce ratio n’a cessé de s’effriter pour atteindre en 2013, 1,3 cotisant par retraité ! Du coup, les réformes des retraites se succèdent et viennent au final inévitablement rogner sur le niveau des pensions, que ce soit en durcissant les conditions à respecter pour avoir droit à une retraite à taux plein ou en diminuant le taux de remplacement auquel donne droit une vie passée à cotiser.

 

Dans ce contexte, il est essentiel de pouvoir accompagner vos clients bien en amont de leur fin de carrière. Et pas seulement en jouant avec les dispositifs facultatifs, type dispositif Madelin, Perp, articles 82, 83 et 39, Perco ou assurance-vie, mais aussi en activant les leviers existants sur leurs retraites obligatoires, qu’il s’agisse de leur retraite de base ou de leur retraite complémentaire.
 
Nous sommes à vos côtés pour accompagner vos clients dans cette démarche complexe mais essentielle pour eux. Nous pourrons, comme l’illustre le cas pratique figurant en fin de ce guide :
  • réaliser un audit de leur situation, en évaluant notamment les conséquences des dernières réformes intervenues ;
  • étudier l’opportunité et l’intérêt d’un rachat de trimestres de leur retraite de base ;
  • envisager un rachat de points ou l’activation d’autres leviers d’optimisation de leur retraite complémentaire ;
  • compléter cette démarche par la mise en place de dispositifs facultatifs dans l’entreprise ou la souscription de contrats à titre purement personnel.
 
Contactez-nous afin que nous puissions conseiller ensemble vos clients au mieux de leurs intérêts et ainsi développer l’activité de votre cabinet et la satisfaction de vos clients. À très bientôt et excellente lecture !
Partager sur les réseaux sociaux
A lire aussi