Club Expertises et Solutions
Les nouveaux PER sont-ils plus intéressants que des assurances vie ?

Les nouveaux PER sont-ils plus intéressants que des assurances vie ?

30 mars 2021

Quels conseils apporter à vos clients ?

Nathalie BONNET, Responsable Régionale auprès des Professionnels du Conseil vous répond

 

Les nouveaux PER sont-ils plus intéressants que des assurances-vie ? Quels conseils apporter à vos clients ?

Jusqu’à présent, sauf une exception concernant le PERP qui autorisait la sortie en capital, mais à hauteur de 20% du montant total uniquement, les contrats Madelin et autres produits d’épargne retraite (sauf assurance-vie et PERCO) disponibles à la vente ne permettaient qu’une forme de sortie : en rente viagère. Pour les nouveaux retraités qui souhaitaient profiter de leur départ en retraite pour réaliser un projet (acheter une résidence principale ou secondaire, faire des travaux chez eux, partir en voyage, etc.) cette impossibilité de récupérer l’argent placé sur un plan d’épargne-retraite pouvait être un blocage.  Pouvoir récupérer en une seule ou en plusieurs fois son épargne était, et est encore, un des grands avantages de l’assurance vie. D’où, souvent, la préférence des épargnants pour cette fiscalité, plus flexible.

 

Désormais, composé de 3 compartiments le nouveau Plan Épargne Retraite individuel permet la sortie en rente ou en capital sur les 2 premiers compartiments. Seul le dernier compartiment sort uniquement en rente. Plus souple que ses prédécesseurs, il a pour objectif de séduire les Français qui souhaitent préparer leur retraite. Mais comment ? En prévoyant notamment des avantages fiscaux lors des versements, et la possibilité de sortir en capital à la retraite. Il peut être souscrit sous la forme d’un compte titres ou d’un contrat d’assurance. Souscrit sous forme de contrat d’assurance, il présente en matière successorale certains points communs avec l’assurance vie.  

 

Mais comment faire son choix ?

 

Le PER Individuel est un contrat d’épargne retraite, conçu pour permettre de s’assurer un complément de revenu une fois à la retraite. Les sommes épargnées sur le PER sont bloquées jusqu’à l’âge légal de la retraite ou jusqu’au départ en retraite, sauf cas de déblocage. Cette épargne est investie sur le long terme avec différents modes de gestion dont « la gestion par horizon » qui permet de trouver le meilleur équilibre entre la recherche de performance et de sécurité, en tenant compte de l’échéance retraite. Plus l’âge du départ à la retraite est proche et plus la part des encours sécurisés augmente. La gestion par horizon est le mode de gestion par défaut du PER mais on peut également opter pour une gestion libre. 


Bien que l’épargne soit constituée dans un objectif retraite, il existe quelques cas de déblocage anticipé. L’une des grandes nouveautés du PER est de permettre de débloquer le capital en cours pour l’achat d’une résidence principale (uniquement compartiment 1 et 2). Si ouvrir un PER dans l’unique but d’acheter votre résidence principale n’est pas conseillé, il s’agit d’une souplesse appréciable (mais attention à la fiscalité). Cinq autres cas de déblocage anticipé ont également été prévus pour vous protéger contre des accidents de la vie.

 

L’assurance-vie est un contrat d’épargne où on y place librement son capital, et on le récupère quand on le souhaite. Elle peut servir à financer un projet en particulier, ou simplement à préparer une retraite ou une succession. 

 

Concrètement, PER individuel assurance et assurance vie sont 2 contrats d’assurance qui présentent quelques points communs.

 

Tout d’abord, en matière de souscription, les 2 produits peuvent être souscrits par une personne physique, sans condition d’âge. Aussi, le PER comme l’assurance vie peuvent être souscrits par un salarié ou un travailleur non salarié. Pour les deux produits, les versements sont libres dans leur montant que dans leur récurrence. Il est possible d’épargner avec de façon régulière ou effectuer des versements ponctuels sans restriction de montant. A l’âge légal du départ en retraite dans le cadre d’un PER assurance, comme d’une assurance vie, on peut récupérer l’épargne sous forme de capital (en une fois, ou de manière fractionnée), de rente, ou d’un mixte entre rente et capital. Dans les 2 contrats, on peut librement désigner le ou les bénéficiaires. C’est à eux que reviendront votre épargne en cas de décès.

 

Mais les 2 produits ont aussi quelques différences…

 

Sur une assurance vie, l’épargne est disponible à tout moment, pas besoin d'attendre 8 ans. Il n’y a pas de contrainte de durée de détention du contrat ni d’ancienneté. Alors que, sur le PER, l’épargne est disponible au moment de la retraite, bien qu’il existe des cas de déblocage anticipé de l’épargne en cas d’accidents de la vie ou en cas d’achat de votre résidence principale.
Ensuite, la différence se fait surtout au niveau fiscal puisque les sommes investies dans un PER sont déductibles du revenu imposable dans le respect des limites actuelles. Mais, une fois à la retraite, la rente de l’Épargne-Retraite est imposée et soumise à seulement 10 % d’abattement contre 60 à 70 % pour l’assurance-vie. Pour rappel, cette dernière bénéficie de la disponibilité des fonds à tout moment et d’un avantage fiscal à la succession. 
 

Les conseils de Nathalie BONNET : 

Photo-Nathalie BONNET_RRAC_région Bourgogne Franche Comté.JPG

Le choix du produit pour préparer sa retraite est donc à étudier sérieusement avec vos clients. Il faut prendre en considération leur situation au moment de la retraite, leurs projets, leurs objectifs, mais également le mode d’imposition de chacune des possibilités.


Le PER vise un objectif de retraite. L’épargne est réservée pour la retraite. 

L’assurance vie vise tous les objectifs. Elle permet de constituer et de faire fructifier un capital pour réaliser les projets. Ces derniers peuvent être variables (financer les études des enfants, économiser en prévision de travaux, préparer une succession …). Ses conditions de sortie sont en effet très souples. L’épargne est disponible à tout moment avec une possibilité d’en racheter tout ou partie quand vous le souhaitez.

Mesurer les impacts des décisions de vos clients, leur permettre de choisir en toute connaissance de cause, les protéger et leur apporter le service qu'ils attendent est un enjeu majeur pour les conseils d’entreprise. 
Pour cela, je mets à votre service toute mon expertise pour répondre à vos questions et aux questions de vos clients.

Nathalie BONNET
Responsable régionale auprès des Conseils AG2R LA MONDIALE- région Bourgogne Franche-Comté


--------
Les professionnels du chiffre et du droit et les organismes d’assurance en protection sociale doivent donc continuer à travailler de concert autour de leurs clients chefs d’entreprise pour leur offrir un accompagnement global et bien maîtrisé.


Vous souhaitez prendre contact et échanger sur la retraite de vos clients et de leurs salariés ? Contactez-nous


 

Partager sur les réseaux sociaux