Culture Branches
[09/04/2021] ANI Santé au travail - Ronald Schouller Xavier Renauld

[09/04/2021] ANI Santé au travail - Ronald Schouller

1er Vice-président CAT/MP et Secrétaire fédéral FGTA FO

« Un pas important a été fait en recentrant la santé au travail sur la prévention primaire »

A la suite du rapport de Charlotte Lecocq sur la santé au travail, les partenaires sociaux se sont rendus compte que l’État souhaitait avoir la main mise sur la santé au travail qui leur revient depuis le consensus de 1998 et la présomption de la reconnaissance des ATMP. Employeurs et confédérations de salariés se sont réunis pour construire un corps national interprofessionnel. Ainsi a été lancé l’ANI. 


Dans les grandes lignes, l’accord traite de la prévention primaire, notamment au travers du document unique, de la construction des commissions de santé-sécurité dans les branches ou de la prévention de la désinsertion professionnelle. Les confédérations de salariés sont signataires de ce consensus qui n’est pas parfait, mais sur lequel nous avons la main. Il reste du travail à accomplir mais, avec cet ANI et la loi prochainement à venir, un pas important a été fait en recentrant la santé au travail sur la prévention primaire plutôt que sur la réparation. 


Une fois la loi votée, il est impératif que les branches s’en emparent. Nous devons nous appuyer sur l’expérience des complémentaires comme AG2R LA MONDIALE pour construire avec les branches et les autres instances nationales (Commission ATMP, INRS, Eurogip, les CTN / CTR) des plans de prévention qui touchent l’ensemble des salariés. 
 

Partager sur les réseaux sociaux