Culture Branches
[10/12/2020] PSC et branches - Jocelyne CABANAL Xavier Renauld

[10/12/2020] PSC et branches - Jocelyne CABANAL

Secrétaire national CFDT en charge de la protection sociale

« Un haut niveau de protection sociale est l’expression même de la solidarité »


« Solidarité » et « prévention », les deux fils conducteurs de cette matinée, donnent tout son sens à l’engagement des partenaires sociaux. Au-delà de la santé, j’aimerais élargir mon propos à la prévoyance complémentaire, notamment à la prévoyance lourde, là où les inégalités sont les plus prononcées et où la solidarité peut pleinement s’exercer. En matière de protection sociale, les risques, à commencer par les risques lourds de veuvage, décès, invalidité ou perte d’autonomie, ne peuvent être garantis - et les personnes protégées - sans un haut niveau de mutualisation.

 

Donner à la mutualisation un caractère de solidarité est fondamental. Pour nous, syndicalistes, il est inacceptable que la concurrence entre les entreprises s’exerce par une diminution du niveau de protection sociale. Nous œuvrons pour un haut niveau de protection sociale pour l’ensemble des travailleurs du secteur, quelle que soit la taille des entreprises. C’est l’expression même et la force de la solidarité.

S’agissant de la prévention, il serait dommage de se cantonner à une réponse uniforme. Travailler sur la prévention, c’est faire le pari d’améliorer la santé des travailleurs en agissant sur les situations de travail. Cela passe par une bonne connaissance de la réalité du terrain, par un travail de construction, sur la base des données dont vous (AG2R LA MONDIALE) disposez, avec les employeurs, l’opérateur du régime et les représentants des salariés. Nous comptons bien ne pas nous cantonner à la diminution du reste à charge, mais être force de proposition pour des opérations de prévention au sein des entreprises.

 

 

Intervention de Jocelyne Cabanal à la "Rencontre des branches" du 10/12/21

 

 

« Revendiquons l’autonomie des partenaires sociaux et la liberté des branches de développer de la protection sociale complémentaire »

 

Les visions partagées lors de cette matinée par les experts et les partenaires sociaux, employeurs ou salariés, montrent l’existence d’un commun au niveau de la branche. Ce commun nous permet de faire des choix ensemble et d’agir efficacement. Les exemples cités illustrent les avancées significatives que permet le niveau de la branche en matière de protection sociale pour les entreprises et les salariés.

 

Cette démonstration nous incite à faire plus, à être plus exigeant en matière de dialogue social, de solidarité et de prévention. Par exemple, informer les partenaires sociaux pour qu’ils soient à même de poser des choix construits. Comme il a été dit, développer une réflexion sur ces sujets nécessite de la formation et du temps.

 

Le niveau de la branche a fait la preuve de sa capacité d’expertise. D’autres questions comme celle de la représentativité ou du lien avec les salariés sont également importantes. La période actuelle nous invite à ne pas nous satisfaire de cet état des lieux. La crise sanitaire pose par exemple avec acuité la question de la portabilité (qui peut jouer un rôle dans l’identification de la branche). Plus globalement, nous sommes dans une période de transition, numérique et écologique. Les groupes de protection sociale sont depuis longtemps des innovateurs en la matière. Ils peuvent l’être plus encore.

 

Les potentialités de la branche et la capacité d’engagement des partenaires sociaux ont nourrit les échanges de cette matinée. Revendiquons l’autonomie des partenaires sociaux et la liberté des branches à développer de la protection sociale complémentaire. Sécurisons ces potentialités, donnons consistance à ce niveau conventionnel en permettant aux communautés de travail solidarisées dans la branche de définir et de négocier un haut niveau de protection sociale.

 

 

Conclusion de Jocelyne Cabanal à la "Rencontre des branches" du 10/12/21

Découvrez l'intégral des actes de la Rencontre Culture branches : Protection sociale complémentaire, instrument d'identification de la branche professionnelle ? La branche, lieu de construction de politiques collectives par ceux qui la composent.

Partager sur les réseaux sociaux