Culture Branches
[16/10/2020] Nouveaux modes de travail & mobilité durable - Jean-Luc Rathipanya Xavier Renault

[16/10/2020] Nouveaux modes de travail & mobilité durable - Jean-Luc Rathipanya

Négociateur CFE CGC pour les organismes de Sécurité sociale

« Au niveau local,  en concertation avec les représentants du personnel, l’employeur de mon organisme, la Caisse primaire du Haut-Rhin, a décidé en septembre de généraliser le télétravail comme mode d’organisation principal de travail. L’objectif, à compter de 2021, est de passer pour l’ensemble du personnel à quatre jours sur cinq de télétravail sous réserve de l’aval de l’autorité de tutelle (CNAM). Sur demande des représentants du personnel, un cabinet de consultant nous accompagne pour préparer au mieux cette généralisation. Des groupes de travail impliquant le personnel ont été mis en place autour de 24 thématiques comme les « activités télétravaillables. »

 

«  En 2010, le télétravail a d’abord été ouvert aux techniciens puis au fil des ans, aux agents de maîtrise, aux managers non-cadres et enfin, en 2020, aux cadres managers via un dispositif de souplesse organisationnelle début 2020. L’effet Big-Bang de la pandémie a fait sauter un grand nombre des réticences. En contrepartie, nous assistons à une véritable dérégulation de l’ensemble des textes et des dispositifs sur le télétravail (remise en cause des accords locaux sur le temps de travail, volonté de l’employeur de généraliser le forfait jours…). »

 

«  La généralisation du télétravail est novatrice mais progressive. Elle est aussi contraignante et nécessite des concessions de l’ensemble des parties et une supervision continue des points de vigilance. Au niveau national, la CFE CGC a demandé de nouvelles négociations sur le télétravail , l’accord actuel datant de 2017. Au préalable, l’employeur a demandé un point de situation interbranches - famille, recouvrement, maladie, retraite – avec pour objectif de renégocier un nouvel accord télétravail de l’ensemble de la Sécurité sociale à partir de la fin de cette année ou en 2021. »

 

« Enfin, il faut relever les interconnexions constantes entre les accords télétravail conclus au niveau national et les textes conclus au niveau local qui peuvent parfois être limités voire contradictoires. Un juste équilibre est à trouver entre l’ensemble de ces dispositifs. »

Partager sur les réseaux sociaux