Culture Branches

La prévention des troubles du sommeil

Les troubles du sommeil concernent près d’un tiers de la population française et leurs conséquences peuvent avoir de lourds impacts sur la santé au quotidien alors que le sommeil est un allié précieux dans réparation musculaire et cellulaire ainsi que dans la récupération physique.

La prévention des troubles du sommeil

« Manger, bouger » mais aussi « dormir ! » 

En moyenne 7 heures de sommeil par 24 heures sont nécessaires pour récupérer l’activité réalisée chaque jour. L’importance d’un sommeil de qualité au quotidien est essentielle pour être en bonne santé. Pourtant dormir est souvent considéré comme une perte de temps et est parfois négligé, et un sommeil perturbé entraine alors souvent de lourdes conséquences sur la santé. 

 

« Dormir moins de 6 heures par 24 heures est associé à un risque plus élevé d’obésité, de diabète, d’hypertension artérielle et de maladies cardiaques, voire d’accidents et de dépression. » détaille le Professeur Damien Leger, Médecin des hôpitaux de Paris, spécialiste du sommeil et responsable du Centre du Sommeil et de la Vigilance de l’Hôtel Dieu de Paris. 
 

Les troubles du sommeil peuvent être favorisés à la fois par les comportements, l’environnement ou encore les caractéristiques individuelles mais aussi par une modification de rythme de vie tel que le travail en horaires atypiques. Près de 4 millions de français issus de tous secteurs d’activité travaillent en horaires dits « atypiques » c’est-à-dire avec un temps de travail qui varie selon les jours ou les semaines comme par exemple le travail posté (ou les « 3x8 ») ou le travail de nuit. 
 

L’augmentation de l’utilisation des nouvelles technologies et l’exposition régulière aux écrans favorise également l’apparition de troubles du sommeil et qui concerne plus particulièrement les jeunes populations. 

 

Le docteur Pascal Gillet, médecin urgentiste et président de Medialane, explique l’importance d’une bonne gestion du sommeil lors que l’on travaille en horaires atypiques. 

 

Connaître son sommeil pour mieux dormir 

Il existe en tout 80 diagnostics différents de troubles du sommeil identifiés parmi lesquels on retrouve:l’insomnie, le syndrome des jambes sans repos ou bien encore l’apnée du sommeil. Un trouble peut également en cacher un autre, par exemple la dette de sommeil ou la somnolence qui peuvent être soit la cause, soit la conséquence d’un sommeil perturbé.

Les troubles du sommeil les plus fréquents 

  • La dette de sommeil ou tout simplement le manque de sommeil accentue le manque d’attention et de concentration pendant la journée, réduisant également la vigilance, l’apprentissage et donc la performance. C’est aussi un facteur d’autres pathologies comme le surpoids ou les maladies cardio-vasculaires. 
  • L’insomnie se traduit par des difficultés à dormir, par des réveils fréquents ou même l’impossibilité de s’endormir. Souvent liée à des facteurs comme le stress ou la maladie, l’insomnie est un des troubles du sommeil les plus fréquents. 
  • Le syndrome des jambes sans repos vient perturber le sommeil par des mouvements voire des micro-réveils du dormeur provoqués par des sensations au niveau des membres inférieurs (brûlures, fourmillements,) 
  • L’apnée du sommeil qui correspond à la mise « en pause » du sommeil pendant plus de 10 secondes et qui favorise l’apparition de pathologies plus graves comme les maladies cardio-vasculaires ou le diabète. 
     

Exemples d’actions de prévention menées par les branches professionnelles avec le soutien d’AG2R LA MONDIALE sur le sommeil 

 

Nous agissons auprès des entreprises et de leurs salariés dans la prévention des troubles du sommeil par la mise en œuvre de différentes actions  

  • Evaluer la qualité de son sommeil et détecter les signes évocateurs de troubles du sommeil pour mieux accompagner les prises en charge 
    • Dispositif « En Quête De Vie » du programme Branchez-vous santé 
  • L’accompagnement des populations par un programme de coaching personnalisé et adapté aux spécificités de chaque métier 
  • Des sessions de sensibilisation au sommeil dans les écoles et centres de formation et d’apprentissage. 
    • Retrouvez l’action réalisée par la Commission paritaire nationale de la Pâtisserie artisanale en partenariat avec Medialane à destination des apprentis pâtissiers 
Partager sur les réseaux sociaux