CCN de la Mutualité - Extrait de Diode Prévoyance

Code brochure : 3300
IDCC : 2128

Le présent régime a pour vocation de permettre, à travers un degré élevé de solidarité, la mise en place d’actions et d’outils à caractère non directement contributif.

Actions
La solidarité mise en œuvre par le régime professionnel peut prévoir :

  •    Le financement d'actions de prévention de santé publique ou des risques professionnels qui pourront revêtir la forme de relais de la politique de santé publique notamment des campagnes nationales d'information ou de programme de formation ou visant à réduire les risques de santé futurs et à améliorer la qualité de vie des salariés.
  •    De telles actions de prévention peuvent notamment prendre la forme d’études, de formations, de réunions d'information, de guides pratiques, d'affiches et d'outils pédagogiques. 

La prise en charge de prestations d'action sociale pouvant notamment comprendre :

  • à titre individuel : l'attribution, lorsque la situation matérielle des intéressés le justifie, d'aides et de secours individuels aux salariés, anciens salariés, et ayants droit ;
  • à titre collectif : pour les salariés, anciens salariés ou leurs ayants droit, l’attribution d’aides permettant de faire face à la perte d'autonomie, y compris au titre des dépenses résultant de l'hébergement d'un adulte handicapé dans un établissement médico-social, aux dépenses liées à la prise en charge d'un enfant handicapé ou à celles qui sont nécessaires au soutien apporté à des aidants familiaux. 

La Commission Paritaire Permanente de Négociation et d’Interprétation (CPPNI), sur proposition de la Commission Nationale Paritaire de Suivi (CNPS), détermine, chaque année, en fonction du budget prévisionnel disponible, les actions mises en œuvre à ce titre.
Quelles que soient les décisions prises, l’octroi effectif des mesures de solidarité est subordonné à la disponibilité des fonds pour les financer.


Financement
Un fonds de solidarité, financé par un prélèvement de 2 % sur les cotisations brutes versées par les organismes mutualistes entrant dans le champ d'application du présent régime et ayant choisi l’organisme assureur recommandé, garantit la mise en œuvre des actions de solidarité spécifiques.
Le fonds de solidarité bénéficie aux seuls salariés des organismes mutualistes ayant rejoint l’organisme assureur recommandé.
Les organismes mutualistes ayant choisi un autre organisme assureur que celui recommandé, doivent veiller au respect des actions de solidarité spécifiques du régime professionnel de prévoyance, notamment auprès de leur organisme assureur.
A cette fin, ils doivent affecter 2 % des cotisations brutes du contrat collectif d’assurance souscrit au titre de la couverture prévoyance.


Gestion
La CNPS, composée de 2 représentants par organisation syndicale représentative au niveau de la branche et d’un nombre équivalent de représentants de l’UGEM, gère, sous contrôle de la CPPNI, la gestion du fonds de solidarité et des dossiers, la mise en œuvre de la communication ainsi que la promotion des actions. 

Partager sur les réseaux sociaux
A lire aussi