Culture Branches

Cohabitation entre générations pour renouer le lien social

29 juin 2020

Face aux difficultés à se loger auxquelles peuvent se heurter les jeunes en formation, le Pôle alimentaire d’AG2R LA MONDIALE soutient le logement intergénérationnel auprès des jeunes apprentis de l’alimentaire.

Cohabitation entre générations pour renouer le lien social

Contraintes économiques et isolement social : des défis à relever


Depuis quelques décennies, les logements à des prix abordables proches des grandes villes sont devenus rares. Le loyer absorbe en moyenne 55% des ressources de l’étudiant, parfois même 75% dans certaines villes. Par ailleurs, ce sont près de 28,6% des étudiants qui se déclarent être en situation d’isolement. 


En parallèle, les personnes âgées se sentent de plus en plus seules, et peuvent être source d’une plus grande préoccupation pour leurs proches aidants en ne souhaitant pas quitter leur logement. En France, ce sont 900 000 personnes âgées de 60 ans et plus qui sont isolées de leur famille et de leurs amis. Parmi elles, 300 000 sont dans un isolement extrême et ne rencontrent quasiment jamais ou très rarement d’autres personnes.


Cet isolement s’est encore fait plus ressentir pendant cette période si particulière que nous venons de traverser. Favoriser le lien social est donc essentiel pour y remédier.

 

 

CoSi : Cohabitation Solidaire Intergénérationnelle, un réseau de mise en relation entre générations

 

AG2R-LA-MONDIALE-Culture-branches-CoSi.jpg

 

L’idée du logement intergénérationnel est née de ce double constat.

 

Le principe est le suivant : permettre à un jeune étudiant à la recherche d’un logement temporaire et un senior disposant d’une chambre de cohabiter et s’entraider, sous le même toit, pour répondre aux problématiques de chacun. D’un côté ce service permet de faciliter l’accès au logement des jeunes ayant peu de ressources et ainsi favoriser leur mobilité, la réussite de leurs études, leur insertion dans la vie professionnelle et de l’autre il permet aux seniors de conserver un lien social sécurisant, de lutter contre l’isolement et donc de prévenir la perte d’autonomie mais aussi, selon les modalités choisies, se procurer un complément de revenu.

 

Plusieurs formules existent, allant du logement gratuit en échange d’un engagement de présence du jeune chez le senior, jusqu’au loyer modéré en-deçà des coûts de l’immobilier pratiqué au niveau local, contre une présence plus réduite. 

 

AG2R LA MONDIALE s’appuie sur un spécialiste de cette nouvelle manière solidaire de se loger :  le réseau CoSI et un de ses partenaires, le réseau LIS, qui sur l’ensemble de la France, fédère les associations organisant la cohabitation intergénérationnelle.

 

Ces associations permettent la mise en relation entre étudiants et seniors, la constitution et l’animation de binômes intergénérationnels. Chaque année elles accompagnent en moyenne plus de 1600 binômes jeunes-seniors. Elles s’efforcent de créer les conditions favorables à la compréhension mutuelle des générations et à leur solidarité. 

 

Le Pôle Alimentaire d’AG2R LA MONDIALE a décidé de financer par son Comité d’action sociale la prise en charge des frais de suivis à l’association qui compose le binôme du jeune et du senior. 

 

Vous pourrez retrouver l’annuaire pour localiser les référents locaux du réseau CoSi.

 

Partager sur les réseaux sociaux