Culture Branches
Rencontre Culture branches du 15/11/21 "70 ans après, la prévoyance répond-elle toujours aux besoins de notre société ? Couverture décès et arrêt de travail" Xavier Renauld

Rencontre Culture branches du 15/11/21 "70 ans après, la prévoyance répond-elle toujours aux besoins de notre société ? Couverture décès et arrêt de travail"

17 novembre 2021

Le 15 novembre 2021, la Rencontre Culture branches proposait à ses participants de reconsidérer la question de la prévoyance. Témoignant de leur expérience et de leurs attentes, les négociateurs de branches ont pu largement partager leurs points de vue.

Prenons le temps de la réflexion : la prévoyance complémentaire, telle que nous la connaissons, est-elle adaptée aux nouveaux enjeux de société ? C’est dans ces termes que David Giovannuzzi, Directeur des accords de branches d’AG2R LA MONDIALE, a ouvert les débats de cette matinée riche d’échanges entre experts et partenaires sociaux. L’allongement de la durée de vie et l’apparition de nouveaux risques et services, sans parler des bouleversements liés à la crise Covid, sont autant d’incitations à repositionner la prévoyance et à requestionner le rôle des institutions. 

 

Des fondamentaux sujets à de profondes mutations 


Dans un large panorama historique, Philippe Crevel, Directeur du Cercle de l’épargne, a montré comment l’assurance, l’épargne et la prévoyance se sont développées dans un même mouvement. S’adaptant en continue aux évolutions économiques et sociétales, la prévoyance apparaît comme le miroir d’une société dont les mutations influent sur l’organisation et la structure même de la protection sociale. Aux vues des transformations actuelles, autant dire qu’ « un immense espace se renouvèle pour la prévoyance ». « Protéger sa vie et celle de ses proches, ces fondamentaux sont dans notre ADN, ils sont notre raison d’être, a rappelé Alexandre Gaertner, Directeur adjoint des accords de branches en guise de transition. Comparativement à la complémentaire santé, la prévoyance est moins bien connue alors qu’elle concerne des risques majeurs, l’incapacité, l’invalidité ou le décès, générateurs de situations de précarité. »

 

 

Un champ d’intervention vaste et complexe 


Alexandre Lagache, Directeur technique à la Direction santé prévoyance d'AG2R LA MONDIALE, a fait part d’un constat : "la reprise des arrêts de travail s’inscrit dans un mouvement récurent qui impose une « nouvelle donne » dans la prise en compte du risque et de son coût. Exemple concret à l’appui, Anne-Charlotte Bach, responsable d’équipe au sein de la Direction des accords de branches, a expliqué la différence de couverture et de traitement pour un salarié selon qu’il est victime d’une incapacité de travail ou d’une invalidité au caractère irréversible.

Nicolas Friederich, Directeur adjoint en charge du développement à la Direction des accords de branches, est intervenu quant à lui sur la garantie décès et la rente éducation

 

 

De nouvelles pistes à explorer

 
Avec la table ronde, le temps était venu d’aborder avec les partenaires sociaux les constats sur la prévoyance actuelle et les nouveaux enjeux.

Quel regard portez-vous aujourd’hui sur la prévoyance et quelle vision en avez-vous pour l’avenir ? Cinq représentants des grandes organisations de salariés et trois représentants des employeurs (lire la liste ci-dessous) ont apporté leur témoignage et ouverts de nouvelles pistes pour adapter la prévoyance à l’évolution de la société. Envisager de nouveaux risques, privilégier la mutualisation la plus large possible, miser sur la prévention et, pourquoi pas, envisager un ANI qui poserait la question de la prévoyance lourde mais aussi de la dépendance. Autant de propositions susceptibles de générer une mécanique de solidarité harmonieuse et plus égalitaire. 


Les participant(e)s à la table ronde : 

. Mireille Dispot, Secrétaire nationale confédérale CFE CGC en charge de l’égalité des chances et de la santé au travail.
. Hugues Vidor, Directeur général d’ADEDOM, Président de l’UDES
. Serge Legagnoa, Secrétaire confédéral FO au Secteur de la Protection Sociale Collective
. Anne Fradier, Secrétaire générale du SEDIMA
. Philippe Soulard, Secrétaire Général Adjoint de la CFTC CSFV
. Manu Blanco, CGT, en charge de la protection sociale et politique de santé
. Jocelyne Cabanal, Secrétaire nationale de la CFDT
. Jean-René Le Meur, Directeur des affaires sociales, branche de l'enseignement privé non lucratif.

_MG_5308b.jpg

De gauche à droite :
Hugues Vidor, Manu Blanco, Alexandre Gaertner, Jean-René Le Meur, David Giovannuzzi, Nicolas Friederich, 
Mireille Dispot, Serge Legagnoa , Anne Fradier, Véronique Caron, Anne-Charlotte Bach

Crédits photo : Xavier Renauld

 

Téléchargez le rapport  "Prévoyance : ETAT DES LIEUX ET PERSPECTIVES", publié par Le Cercle de l'épargne et présenté à la Rencontre Culture branches du 15 novembre 2021, qui dessine les contours de la prévoyance de demain et synthétise les réflexions d’un groupe d’experts réunis autour d’Andre Renaudin.
Partager sur les réseaux sociaux