Culture Branches
Un accompagnement des aidant.es pour améliorer l’alimentation des personnes âgées ou fragiles

Un accompagnement des aidant.es pour améliorer l’alimentation des personnes âgées ou fragiles

13 septembre 2021

Le Centre de Recherche de l’Institut Paul Bocuse en partenariat avec le Pôle alimentaire d'AG2R LA MONDIALE a développé un accompagnement des aidant.es par le biais de tutoriels vidéo sur l’alimentation et le bien-être des personnes âgées et/ou fragiles.

Plusieurs paramètres ont un impact sur le travail des aidant.es au niveau de l’alimentation comme les connaissances culinaires préliminaires, les croyances sur l’alimentation, les connaissances sur les adaptations culinaires, le temps consacré à la cuisine, l’envie de faire la cuisine ou l’aide reçue.

 

Capture.PNG

 

Une multitude de solutions pour une grande diversité d’aidé.es et d’aidant.es

En effet, les aidé.es ont tous des difficultés différentes comme par exemple :

•    La modification des habitudes et des préférences (baisse de la perception du goût et des odeurs, perte d’appétit…)
•    Des troubles praxiques (les fonctions motrices sont affectées et ils éprouvent des difficultés dans l'enchaînement automatique de gestes)
•    Des troubles de la mastication et de la déglutition 
•    Des troubles cognitifs (incapacité à communiquer, difficulté à reconnaitre les aliments…)

 

De leur côté les aidant.es ont tous des parcours différents et ne vont donc pas réagir de la même façon à ces difficultés. Il y a donc un challenge pour rédiger des recommandations convenant au plus grand nombre.


Face à ce constat, l’Institut Paul Bocuse à créer des tutoriels vidéo afin de simplifier le quotidien des aidant.es. Ce sont au total 9 outils pratiques qui permettent en quelques minutes d’avoir des repères pratiques donnés par des experts de chaque thématique (diététicienne, chef, ingénieur)

 


Les 3 axes de travail ayant été priorisés sont :

 

    Ne pas perdre de temps en cuisine : cuisiner de façon express, cuisiner sans être derrière les fourneaux et anticiper les repas.
•    Choisir des textures adaptées : sélectionner des plats et ingrédients ayant par essence une texture adaptée aux personnes âgées, transformer une recette traditionnelle en plat à texture adaptée.
•    La nutrition : connaitre les besoins nutritionnels de personnes âgées, composer les différents repas de la journée et avoir les bonnes proportions, diversifier son alimentation et réagir face à l’absence de faim.
    

Vous pouvez retrouver les tutoriels vidéo ici 

Partager sur les réseaux sociaux