Assurance vie : qu’est-ce <br>qu’un fonds en unités de<br> compte ? i stock

Assurance vie : qu’est-ce
qu’un fonds en unités de
compte ?

23 juillet 2018

Le fonds en unités de compte est l’un des types de supports
d’investissement que peuvent choisir les titulaires de contrats
d’assurance vie. Tout savoir sur les rouages de ces placements
dynamiques.

 
Les supports en unités de comptes (UC) sont proposés dans les contrats d’assurance vie mais aussi dans les Plans d’épargne retraite populaire (Perp). Dans la plupart de ces contrats, le titulaire peut choisir d’allouer son encours comme il le souhaite sur des fonds garantis en capital, les fonds en euros, ou sur des UC, des fonds non garantis et plus risqués mais qui peuvent aussi rapporter plus. 
 
En général, une gamme plus ou moins large d’UC est proposée au souscripteur d’un contrat, chacune spécialisée dans un type d’actifs. Ces fonds sont gérés par des gestionnaires d’actifs et non par l’assureur qui commercialise le contrat, comme c’est le cas pour les fonds en euros.

Les différents types d’UC

Contrairement aux fonds en euros, la valeur des parts d’UC augmentent et baissent au gré des évolutions de l’indice que le fonds suit, comme le CAC 40 par exemple, ou des marchés. Cela peut être le marché des actions, obligataire, monétaire, concerner une région particulière comme l’Asie, ou un secteur, comme celui des matières premières ou des nouvelles technologies. 
 

L’argent peut être investi dans des parts d’Organismes de placement collectif en valeurs mobilières (OPCVM) ou Fonds communs de placement (FCP), des Sociétés d’investissement à capital variable (SICAV), des produits structurés (ou fonds à promesse) garantis au terme ou pas, et parfois dans des actions. 
 

Il existe également des fonds diversifiés investis dans différentes classes d'actifs. Certains, dits flexibles ou patrimoniaux, sont alloués sur différents actifs au gré des évolutions des marchés. 

Les options de gestion 

Des contrats d'assurance vie ou des Perp peuvent proposer des options de gestion. La gestion pilotée ou mandatée consiste à laisser à l’assureur le choix des allocations de l’encours global sur les supports d'investissement adéquats au fil des années, en fonction du profil du souscripteur (appétence pour le risque, horizon d’investissement, état des marchés). Cela permet ainsi au titulaire du contrat de ne pas avoir à procéder lui-même à des arbitrages qui nécessitent du temps et un suivi des marchés financiers. 
 

D’autres options proposent de limiter les pertes en rendant automatique le placement d’un encours sur un support sécurisé en cas de moins-value trop importante ou, à l’inverse, de sécuriser les plus-values. 

La garantie plancher

Des options de prévoyance sont proposées pour les placements sur les UC comme la garantie plancher qui assure au titulaire du contrat de transmettre un encours minimum à ses bénéficiaires. Ainsi, si les marchés et la valeur des UC sont en berne au moment du décès du souscripteur, il pourra tout de même transmettre un encours minimal à ses proches. 
 

Le placement sur les UC est plus fréquent depuis quelques années. En 2017, 28 % des cotisations des contrats d’assurance vie ont été effectuées sur des UC, d’après la Fédération française des assureurs (FFA), soit 36,7 milliards d’euros. Elles atteignaient seulement 20% en 2016.
 

Pourquoi investir sur des unités de compte ?


 

Partager sur les réseaux sociaux
A lire aussi