Être assuré en 2030 Adobe stock

Être assuré en 2030

12 juin 2018

De tout temps, les assureurs ont dû s’adapter, voire anticiper la
réalité des risques et leur perception. Qu’en sera-t-il en 2030 ?
Que signifiera être assuré ? À quoi ressemblera la demande
d’assurance ? Tentons quelques points de réflexion.

Groupe-Dirigeant-Andre-Renaudin-450par450.png

André Renaudin, Directeur général d'AG2R LA MONDIALE
 

"2030. L’évocation de cette date nous projette dans un futur du « big data », du « tout digital » et d’un empire annoncé de « l’intelligence artificielle ». Il paraît bien probable que les modes de vie et de consommation changeront tout autant dans les 12 prochaines années que depuis le début du siècle. Rappelons que l’iPhone n’existait pas, que la moitié de la population française n’avait pas accès à internet et que Facebook allait s’ouvrir pour la première fois au monde en universalisant l’accès à sa plateforme. Sous nos yeux, le monde a changé de visage, et cette mutation ne peut que s’accélérer sous l’impulsion de percées technologiques de plus en plus fréquentes qui viennent nourrir une dynamique globale de « progrès ».
 

L’assurance, réalité séculaire ancrée dans nos sociétés comme un moyen de maîtriser les aléas auxquels les individus font face, n’échappe pas à cette évolution. De tout temps, les assureurs ont dû s’adapter, voire anticiper la réalité des risques et leur perception. Qu’en sera-t-il en 2030 ? Que signifiera être assuré ? À quoi ressemblera la demande d’assurance ? Tentons quelques points de réflexion."
 

Retrouvez le texte complet sur le compte Linkedin d'André Renaudin, Directeur général d'AG2R LA MONDIALE

Partager sur les réseaux sociaux
A lire aussi