Transat AG2R LA <br> MONDIALE : Le carrefour <br> de Porto Santo Alexis Courcoux

Transat AG2R LA
MONDIALE : Le carrefour
de Porto Santo

27 avril 2018

En cette 5e nuit de mer, 2 options se dessinent pour poursuivre la
course vers Saint-Barthélemy : soit la route la plus courte pour aller
chercher la marque de parcours de La Palma, soit la voie africaine
pour sa brise plus établie et des alizés poussifs après les Canaries.

Moment crucial pour les différents équipages toujours en lice pour remporter la Transat AG2R LA MONDIALE : celui de savoir quel chemin emprunter pour rejoindre, le plus stratégiquement possible, l’île de Saint-Barthélemy.

La voie royale vers les Antilles ou l’impasse alizéenne 

D’un côté, la route la plus courte en passant près de l’île de La Palma ou un périple par les côtes marocaines, certes plus long mais plus venté et permettant de glisser entre les îles canariennes afin de descendre plus au Sud où les alizés sont plus soutenus.

 

Choix provisoire ou définitif, c’est sur le long terme que chaque option prendra forme. Si suivre l’orthodromie (route la plus directe) permet de rester aux avant-postes du classement, prendre la tangente africaine peut plomber le résultat provisoire ; la hiérarchie étant établie par rapport à la distance à l’arrivée. 

 

Réponse avant le week-end…

Classement du vendredi 27 avril à 15h48

1 – Bretagne – CMB Performance (Sébastien Simon et Morgan Lagravière) à 2 707,2 milles de l’arrivée
2 - Groupe Royer - Secours Populaire (Anthony Marchand et Alexis Loison) à 1,53 nm du leader
3 - AGIR Recouvrement (Adrien Hardy et Thomas Ruyant) à 3,18 nm du leader

 

Retrouvez l’intégralité du classement ici.
Suivez la Transat AG2R LA MONDIALE sur Facebook, Twitter, Youtube et le site Internet dédié

 

Partager sur les réseaux sociaux
A lire aussi