Le groupe
Transat AG2R LA <br> MONDIALE : une brise<br> indécise... DR

Transat AG2R LA
MONDIALE : une brise
indécise...

7 mai 2018

Alors que l’arrivée se profile de plus en plus dans trois jours, la brise,
indécise quant à sa direction, sème le doute sur le futur classement
des poursuivants. Si le vent est bien présent, les grains et les algues
sargasses, de plus en plus présents, viennent jouer les fauteurs de
troubles.

À un peu plus de 800 milles de l’arrivée à Saint-Barthélemy, les options choisies par les différents équipages commencent à converger. Les plus septentrionaux, comme Adrien Hardy et Thomas Ruyant (Agir Recouvrement), ont été les premiers à faire direction vers l’arc antillais à l’occasion de petites bascules d’une brise devenue de plus en plus irrégulière sous les grains.

Un coup de pouce ?

Attendue avec impatience par les uns, espérée absente par les autres, la bascule de l’orientation des alizés dicte pour beaucoup de la route des leaders de la 14e Transat AG2R LA MONDIALE. Tous, sur l’eau, attendent que survienne cette bascule, de nord-est en est. Une trentaine de degrés et la partie opterait définitivement en faveur des bateaux ayant choisi la voie septentrionale. Seulement si les prévisions s’avèrent inexactes, les équipages engagés plus au sud pourraient se retrouver propulsés au-delà de leurs espérances.

Retour sur un week-end mouvementé

L’heure était à la stratégie ce week-end. Les Figaro Bénéteau étaient face à un choix crucial : celui de déterminer le moment où il allait falloir changer de cap et par là même, croiser ses concurrents. Il fallait aller chercher un point autour du 21° Nord et 52° Ouest, axe de rotation déterminant pour le sprint final. A quelques jours de l’arrivée, rien n’est joué ! 

Des algues à profusion


Meilleur angle pour faire porter le spinnaker (grande voile creuse légère), allonger la foulée et favorable à une bonne orientation des alizés, le secteur Est à Sud-Est est également un excellent endroit pour contourner les sargasses, ces algues qui ont proliféré depuis l’estuaire de l’Amazone et qui remontent en plaques gigantesques le long des îles antillaises.

 

CLASSEMENT DU LUNDI 7 MAI À 15H48

 

1 - Agir Recouvrement (Adrien Hardy & Thomas Ruyant) à 745,7 milles de l'arrivée 
2 - Bretagne CMB Performance (Sébastien Simon & Morgan Lagravière) à 4,05 nm du leader
3 - Breizh Cola (Gildas Mahé et Nicolas Troussel) à 15,20 nm du leader

                                   

 

Retrouvez l’intégralité du classement ici

Suivez la Transat AG2R LA MONDIALE sur FacebookTwitterYoutube et le site Internet dédié

Partager sur les réseaux sociaux
A lire aussi