Un Prix de la Solidarité<br> exceptionnel pour aider<br> à la reconstruction de<br>l’Ecole de Voile de<br> Saint-Barth Alexis COURCOUX

Un Prix de la Solidarité
exceptionnel pour aider
à la reconstruction de
l’Ecole de Voile de
Saint-Barth

17 mai 2018

Alors que le dernier bateau, Cornouaille Solidarité, s’apprêtait à
franchir la ligne d’arrivée, AG2R LA MONDIALE a remis le Prix de la
Solidarité, un chèque de 10 000 euros, à l’Ecole de Voile de
Saint-Barth, durement frappée par l’ouragan Irma en septembre
dernier

Cette somme est le fruit d’une action solidaire menée par AG2R LA MONDIALE et l’ensemble des marins de la Transat tout au long de la course. La 14e édition de la Transat s’est en effet déroulée sous le signe de la Solidarité afin d’aider les Saint-Barth à panser les plaies générées par le passage de l’ouragan.

Un beau geste de solidarité typique de Saint-Barth, où la communauté a le réflexe de l’entraide dans ces circonstances-là. Il était naturel, pour les marins et tous les projets engagés dans cette Transat AG2R LA MONDIALE, de traduire d’une manière ou d’une autre leur propre solidarité envers les Saint-Barth qui leur ont toujours réservé, depuis la création de la course en 1992, un accueil exceptionnel.

Aider l’Ecole de Voile à se remettre en route, c’est permettre aux enfants de Saint-Barthélemy de reprendre le plus vite possible le chemin de l’apprentissage de la voile. Eux qui, pour certains, espèrent prendre un jour le départ de la course comme l’on fait cette année Miguel Danet et Renaud Nicot, tous deux habitants de l’île.

Dans les circonstances exceptionnelles de cette année, tous les marins ont donc uni leurs ressources en faisant la promotion de ce Prix de la Solidarité au principe simple : les fans facebook étaient tous invités à liker la page de la Transat.

La forte mobilisation a permis à Yvon Breton, Conseiller du directeur général d’AG2R LA MONDIALE et aux administrateurs du Groupe de remettre un chèque de 10 000 euros à l’Ecole de voile, un apport financier significatif qui va permettre au club de réparer les bateaux abîmés et d’acheter du matériel.
 

Retrouver l'intégralité du classement ici

 

 

Partager sur les réseaux sociaux
à lire aussi