Agences Agences
important FAQ
chat Contact

Pourquoi l'instruction de mon dossier de retraite me semble-t-elle si longue ?

La date est fixée et c’est la tête pleine de projets que vous avez décidé de partir à la retraite. Mais avant de penser à faire vos cartons et d’organiser votre fête de départ, vous devez instruire votre dossier de retraite. Il est donc indispensable de vous rapprocher de vos caisses de retraite de base et complémentaires afin de les informer de votre date de départ et de leur demander la liquidation de votre retraite.

Pourquoi l'instruction de mon dossier de retraite me semble-t-elle si longue ?

Quand faut-il demander sa retraite ?

Anticiper sa demande de retraite va vous permettre d’éviter une éventuelle rupture de revenus et vous permettra, si besoin, de compléter votre carrière si des trimestres ou des revenus n’ont pas été correctement pris en compte dans votre reconstitution de carrière. Le délai varie quelque peu d’un régime à l’autre, mais en général, quatre mois avant la date souhaitée suffisent. Pour leur part, les salariés de statut particulier doivent adresser leur demande 6 mois à un an avant la date souhaitée de départ à la retraite et les fonctionnaires 6 mois avant. N’hésitez pas à consulter votre régime de retraite afin d’obtenir toutes les informations personnalisées.

 

Quelles sont les démarches à effectuer ?

Aucune retraite n’est accordée automatiquement, c’est à vous d’en faire la demande auprès de votre dernière caisse de retraite. Si vous relevez d’une activité salariée, artisanale, commerciale ou agricole, et que vous avez changé de régime au cours de votre carrière, vous n’avez qu’une seule demande de retraite à formuler à la dernière caisse à laquelle vous avez cotisé. Celle-ci fera valoir vos droits auprès des autres régimes concernés par votre parcours professionnel. Attention, cela ne vaut pas pour les retraites complémentaires salariées. La demande de retraite peut se faire par écrit, par téléphone ou en ligne. Il suffit de remplir le document et de le renvoyer complété avec les pièces justificatives demandées. Concernant le cas particulier des fonctionnaires, des professions libérales et des régimes spéciaux, l’assuré doit se rapprocher de chacun des régimes concernés.
 

Quid de ma retraite complémentaire ?

Si vous êtes salarié, ou l’avez été au cours de votre carrière, vous devez faire valoir vos droits auprès de l’Agirc (pour les cadres) et/ou de l’Arrco (pour les cadres et les non-cadres) en contactant votre Cicas Centre d’information, de conseil et d’accueil des salariés, Agirc et Arrco. Là aussi, un dossier vous sera communiqué pour validation et éventuels compléments de votre part. Si vous êtes fonctionnaire vous devrez faire une demande de rente additionnelle  dès que vous serez admis au régime principal de retraite. En revanche, pour une carrière exclusivement artisanale ou commerciale, la demande unique de retraite suffit pour liquider votre retraite de base et votre retraite complémentaire.

 

Pour en savoir plus

GIP Info retraite : Info-retraite est un site commun aux 35 organismes de retraite obligatoire (de base et complémentaire) qui se sont réunis au sein d'un groupement d'intérêt public, le GIP Union Retraite. Vous y trouverez des informations générales sur les différentes catégories professionnelles, ainsi qu’un guide à télécharger pour préparer votre retraite.

Agirc-Arrco.fr : si vous êtes salarié, vous pouvez obtenir toutes les démarches pour demander votre retraite complémentaire sur le site conjoint de l’Agirc (Association générale des institutions de retraite des cadres) et de l’Arrco (Association pour le régime de retraite complémentaire des salariés). Vous pouvez également y trouver l’annuaire des caisses de retraites complémentaires

Cicas : Les Cicas sont les centres d’information de conseil et d’accueil des salariés. Ils constituent un service commun aux caisses de retraite complémentaires Arrco et Agirc. Ils informent les salariés sur leurs droits à la retraite Arrco, Agirc et Ircantec et enregistrent, par téléphone, les demandes de retraite au titre de ces trois régimes. Ils peuvent vous accueillir, sur rendez-vous, pour une aide personnalisée à la constitution de votre dossier de retraite complémentaire.

Numéro de téléphone unique : Tél. : 0 820 200 189 (0,09 €/ min. depuis un poste fixe), de 8h30 à 18h sans interruption.

 

En outre, il est également de possible de faire sa demande de retraite complémentaire en ligne sur Demander ma retraite en ligne.

Vous pourrez compléter votre dossier via votre espace client, en transmettant les pièces justificatives nécessaires dans un coffre-fort numérique. Vous aurez également la possibilité de suivre l’avancement de votre dossier de retraite complémentaire.

 

Caisses des différents régimes de base :

Salariés du secteur privé : Caisse nationale d'assurance vieillesse, CNAV Tél. : N° unique 39 60

Fonctionnaires de l'État : Régime des retraites de l’État Tél. :02 40 08 87 65

Agents de la fonction publique territoriale et hospitalière : RAFP

Caisse nationale des retraites des agents des collectivités locales :  CNRACL

Ouvriers de l'Etat : Fonds spécial des pensions des ouvriers des établissements industriels de l'État : FSPOEIE

Professions libérales : Caisse nationale d'assurance vieillesse des professions libérales : CNAVPL Tél.: 01 44 95 01 50

Avocats : Caisse nationale des barreaux français : CNBF Tél.: 01 42 21 32 30

Artisans, commerçants ou industriels : Sécurité sociale des indépendants : SSI

Exploitants agricoles : la Mutualité sociale agricole

Partager sur les réseaux sociaux