Épargne
    OK
  • Devis
    OK
  • Agence
  • Contact
  • FAQ

À quel âge est-il pertinent de souscrire une assurance vie ?

L’assurance vie est un produit d’épargne très apprécié pour ses nombreux avantages. Mais peut-on souscrire une assurance vie à n’importe quel âge ? Le point sur les conséquences de l’âge du souscripteur au moment de l’ouverture d’un contrat d’assurance vie.

À quel âge est-il pertinent de souscrire une assurance vie ?

L'assurance vie, un contrat plébiscité par les épargnants

L'assurance vie est un mode d’épargne qui s’adapte à tous les objectifs, que vous souhaitiez financer un projet à moyen terme ou préparer votre retraite.

 

Son fonctionnement est simple : après ouverture de votre contrat par un premier versement, libre à vous d’alimenter votre épargne à votre rythme, avec des versements réguliers ou non, sans limite de montant. Au terme du contrat, l’assuré ou ses bénéficiaires récupèrent les sommes investies, augmentées des plus-values éventuelles. Même s’il est fiscalement plus intéressant d’épargner pendant au moins 8 ans, vous pouvez accéder à votre épargne à tout moment, par le biais de rachats.

 

Ainsi, l'assurance vie est un produit d’épargne apprécié pour ses nombreux avantages, notamment sa fiscalité allégée, qui séduit des épargnants aux profils très différents.

 

Quels sont les âges maximum et minimum pour souscrire une assurance vie ?

Il est possible de souscrire une assurance vie à tout âge. En effet, ce produit d’épargne ne s’adresse pas qu’aux seniors, et il peut être judicieux d’ouvrir un contrat en tant que jeune actif. Même un enfant peut être titulaire d’un contrat d’assurance vie, il n’existe pas d’âge minimum.

 

Il n’y a pas non plus d’âge limite pour souscrire une assurance vie. L’assurance vie étant particulièrement avantageuse dans le cadre d’une succession, il est fréquent que les épargnants les plus âgés optent pour ce placement pour organiser la transmission de leur patrimoine.

 

Cependant, la FFSA (Fédération Française des Sociétés d’Assurances) recommande aux banques et compagnies d’assurance de refuser la souscription d’un contrat d’assurance vie aux personnes de plus de 85 ans.

 

Pourquoi est-il intéressant de souscrire une assurance vie le plus tôt possible ?

L'assurance vie n’est pas qu’un outil de transmission, bien au contraire. C’est un produit parfaitement adapté aux jeunes actifs, pour financer un projet immobilier par exemple. Cela permet également de disposer d'une épargne disponible en cas de coup dur, ou encore d’anticiper pour sa retraite.

 

Ouvrir un contrat avant 30 ans, permet de se constituer une épargne sur une longue période, grâce à des versements mensuels.

Plus tôt vous souscrivez votre assurance vie, plus vous faites fructifier votre épargne et bénéficiez d’avantages fiscaux non négligeables.

Aussi, il peut être pertinent d’ouvrir un contrat d'assurance vie à un enfant, voire même à un bébé. Le contrat peut être ouvert à son nom et alimenté par un membre de sa famille au fil des années. C’est un moyen judicieux de constituer un capital pour vos enfants ou petits-enfants, qui leur servira au moment de financer des études ou d’acheter un véhicule par exemple.

 

Cas spécifique des sommes versées après 70 ans

Sachez que les sommes versées sur un contrat d’assurance vie après 70 ans ne profitent pas des mêmes avantages fiscaux que les sommes versées avant :

  • Dans le cadre d’une succession, l’abattement de droits de succession pour les bénéficiaires du contrat est maintenu, mais limité à un total de 30 500€, tous bénéficiaires et contrats confondus. Si le capital de l’assurance vie dépasse ce plafond, il sera taxé selon les droits de succession.
  • Une fois les 70 ans passés, les montants versés avant ce cap bénéficient toujours de l’abattement de 152 500€ par bénéficiaire. Les versements antérieurs ne sont pas impactés par le franchissement du 70ème anniversaire.
  • Ainsi, le seuil des 70 ans ne constitue pas un réel problème dans de nombreux cas de succession.
 
Partager sur les réseaux sociaux