J’ai l’impression que l’âge de la retraite change tout le temps : comment savoir à quel âge je pourrai vraiment partir à la retraite ?

Évaluer son âge de départ à la retraite

Le montant d’une retraite peut être facilement estimé grâce à des simulateurs accessibles en ligne, notamment sur www.info-retraite.fr

La réforme de 2010 a progressivement relevé l’âge légal du départ à la retraite. Il était de 60 ans. Il est dorénavant de 62 ans. 

 

Il existe des exceptions au principe de l'âge légal de départ à la retraite. Partir avant 62 ans est possible, sous conditions : pour les personnes handicapées ou reconnues inaptes au travail, les salariés aux carrières longues ayant commencé à travailler avant 20 ans, et, dans certains cas, ceux qui ont exercé des activités dites pénibles. Par ailleurs, il existe égalment des dispositifs de retraite progressive à partir de 60 ans. Les bénéficiaires de ces dispositifs continuent à travailler à temps partiel, tout en percevant déjà une partie de leur pension.

 

Reste à savoir à quel âge on peut bénéficier d’une pension à taux plein. 

Par exemple, une personne née en 1958 devra cotiser 167 trimestres, soit 41 ans et 9 mois (cf. tableau ci-dessous).

 

Années de naissance Nombre de trimestres exigés
pour une retraite à taux plein
Exprimé en années
1951 163 trimestres 40 ans et 9 mois
1952 164 trimestres 41 ans
1953 - 1954 165 trimestres 41 ans et 3 mois
1955 - 1956 - 1957 166 trimestres 41 ans et 6 mois
1958 - 1959 - 1960 167 trimestres 41 ans et 9 mois
1961 - 1962 - 1963 168 trimestres 42 ans
1964 - 1965 - 1966 169 trimestres 42 ans et 3 mois
1967 - 1968 - 1969 170 trimestres 42 ans et 6 mois
1970 - 1971 - 1972 171 trimestres 42 ans et 9 mois
À partir de 1973 172 trimestres 43 ans

 

Cette durée obligatoire de cotisation peut pousser une personne à reculer son départ à la retraite au-delà de 62 ans, pour bénéficier d'une retraite à taux plein. Ainsi, un salarié né en 1962, qui a commencé à travailler à 22 ans et n'a pas de trimestre manquant, devra attendre ses 64 ans s’il souhaite bénéficier d’une pension à taux plein.

 

 

Dans certaines situations et sous conditions, les périodes d'interruption de cotisations sont assimilées à des périodes d'assurance telles que la naissance ou l'éducation des enfants, le service militaire, l'invalidité ou accident de travail... (retrouvez la liste des cas sur www.service-public.fr).

 

Pour connaître, en un coup d’œil, ce qu’il en est pour sa situation, l’Assurance retraite a conçu un site dédié au calcul de la date de départ à la retraite : www.agedepart-lassuranceretraite.fr.

 

Il est également possible de se rendre sur le site www.preparonsmaretraite.fr. Une équipe d’experts vous renseigne sur les modalités de départ à la retraite et répond aux questions posées en moins de 48 heures.

 

Partir plus tôt ? Plus tard ? Coupler sa retraite avec une activité salariée à mi-temps dans une entreprise ? A chacun de faire ses choix indépendamment des changements législatifs qui pourraient, d’ici là, avoir lieu.

Ces informations vous ont-elles été utiles ? Oui Non
Partager sur les réseaux sociaux :

TOUTES NOS RéPONSES à VOTRE QUESTION

L'infographie : la décote et la surcote de la pension de retraite
L'infographie : comment savoir à quel âge je pourrai vraiment partir à la retraite ?

LES AUTRES QUESTIONS QUI PEUVENT VOUS INTéRESSER

Retrouvez-nous sur Facebook Retrouvez-nous sur Facebook

Venez partager vos préoccupations et trouvez les réponses à vos questions !