Ma mère commence à être dépendante : elle ne peut plus se laver et s’habiller seule mais ne veut pas aller en établissement spécialisé. Y a-t-il des solutions ?

Aider ses proches qui sont dépendants

La dépendance d’une personne âgée, non malade, s’installe progressivement : elle commence, bien souvent, par une incapacité à faire le ménage et à porter les courses. Quand elle ne peut plus se laver ou s’habiller seule, la question de rejoindre un établissement spécialisé peut se poser. Or la très grande majorité des seniors souhaite vieillir à domicile, entouré de meubles et d’objets familiers. Pas facile pour des proches dans l’incapacité de s’occuper de leur parent, que ce soit par choix ou par obligation. L’heure est au dialogue. Impossible en effet de décider à la place d’une personne âgée. Et rien ne l’oblige à se soigner ni à s’occuper de son bien-être comme le précise la loi du 4 mars 2002 et du 22 avril 2005 relative aux droits des malades. Si elle ne souhaite pas aller en maison de retraite, reste à lui proposer de se faire aider tout en restant chez elle.

 

Aux aidants familiaux, de leur côté, de déterminer ce qu’ils souhaitent ou peuvent prendre en charge et ce qu’ils préfèrent déléguer à des services professionnels.

 

DES AIDES EXTERNES MULTIPLES

Les aides externes ne manquent pas. Les personnes âgées dépendantes de plus de 60 ans peuvent par exemple bénéficier de soins infirmiers à domicile (SSIAD) en recevant chez elles des aides soignantes, tous les matins par exemple à l’heure de la toilette. Ce service est pris en charge à 100% par la Sécurité sociale sur présentation d’une ordonnance médicale.

 

D’autres services peuvent concerner les actes de la vie quotidienne, hors soins médicaux, comme le ménage, les commissions, les repas… Dans ce cas-là, il convient de faire une demande d’allocation personnalisée d'autonomie (APA) auprès du conseil départemental qui évaluera les besoins de la personne, ses ressources, son degré de dépendance et de solitude. C’est alors qu’une aide financière sera attribuée pour financer tout ou partie d’un service de maintien à domicile.

 

Les caisses de retraite proposent également des aides financières et matérielles, comme des barres d’appui ou des marches antidérapantes, avec un même objectif : vivre chez soi le mieux possible.

 

Chaque situation étant spécifique, il est conseillé de se rapprocher avant toute démarche des centres locaux d'information et de coordination (Clic). Ces guichets d’accueil, d’information et de coordination permettent de répondre à toutes les questions sur la vie quotidienne des seniors : aides financières, maintien à domicile, amélioration de l'habitat, structures d'hébergement, mesures de protection, loisirs, vie sociale et relationnelle…

 

DES SERVICES POUR LES AIDANTS MÉDICAUX

Enfin, parce qu’aider un proche réclame souvent un investissement personnel important, le site d’entraide www.aidonslesnotres.fr propose gratuitement d’épauler les aidants familiaux. Après inscription en ligne, il est possible d’échanger avec d’autres aidants et poser ses questions en toute confidentialité. Des réponses d’experts seront données dans les 48 heures.

 

De son côté, l’association Le relais des aidants accueille et soutient gratuitement les aidants familiaux depuis 2010. Elle propose notamment du soutien psychologique individuel par le biais d’entretiens.

 

Enfin, pour soulager ceux qui ne souhaitent pas s’éloigner de la personne à charge mais qui ont besoin de prendre un peu de temps pour eux, il existe des solutions telles que les accueils de jour ou l’hébergement temporaire en EHPAD (Etablissement d’Hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes).

L’association Vacances Répit Familles (VRF) propose également une solution innovante : un village de vacances couplé à une structure médico-sociale permettant d’accueillir aidant et personne accompagnée dans un même lieu. L'accompagnant, déchargé de ses contraintes, peut souffler en sachant que son proche est complètement pris en charge.

Ces informations vous ont-elles été utiles ? Oui Non
Partager sur les réseaux sociaux :

TOUTES NOS RÉPONSES À VOTRE QUESTION

En un clic : découvrir le site www.info-retraite.fr
L'infographie : faire appel à un(e) auxiliaire de vie, quelles prestations et quelles aides financières ?
La check-list : comment ne pas rester seul face à la dépendance d'un proche ?

LES AUTRES QUESTIONS QUI PEUVENT VOUS INTéRESSER

Retrouvez-nous sur Facebook Retrouvez-nous sur Facebook

Venez partager vos préoccupations et trouvez les réponses à vos questions !