Le groupe

En quoi ai-je intérêt à souscrire une assurance prévoyance ?

Malgré un environnement financier de taux bas et une sinistralité en hausse qui pèsent sur les équilibres techniques, le résultat opérationnel de la prévoyance reste positif. Le fruit d’un pilotage vertueux de l’activité et de la mise en oeuvre de nouveaux services dématérialisés. Le fruit d’un pilotage vertueux de l’activité et de la mise en oeuvre de nouveaux services dématérialisés.

Conséquence directe du vieillissement de la population et, en particulier, de celui des salariés au sein des entreprises, la sinistralité a continué à se dégrader en 2019, entraînant une augmentation des arrêts de travail et de l’absentéisme de longue durée.

 

Face à cette situation appelée à perdurer avec l’allongement de l’espérance de vie et des carrières, nous sensibilisons les employeurs à la nécessité d’investir dans la prévention santé et la prévoyance collective. La première, en réduisant les arrêts de travail, contribue à la performance économique et sociale de l’entreprise, tandis que la seconde constitue un élément d’attractivité et de fidélisation de ses salariés. Les problématiques liées à la protection sociale, au premier rang desquelles la santé, le risque de dépendance et la perte d’autonomie, sont, en effet, au coeur des préoccupations des Français, comme le révèle l’étude menée en 2019 par Harris Interactive pour AG2R LA MONDIALE. Si, à titre individuel, les Français demeurent encore réticents à envisager des risques tels que l’incapacité de travail, l’invalidité ou le décès et à souscrire une assurance prévoyance pour s’en protéger et préserver leurs proches, les employeurs sont de plus en plus sensibles à l’intérêt de donner accès à la prévoyance à l’ensemble de leurs effectifs.

 

Pour les encourager dans cette voie, nous développons au fil du temps des services dématérialisés associés aux contrats de prévoyance grâce à la mise en place de la Déclaration sociale nominative (DSN). Dernier en date : un dispositif 100 % dématérialisé de déclaration des arrêts de travail et de transmission automatisée des décomptes d’indemnités journalières. Celui-ci s’appuie sur deux services complémentaires : AG’AT et Prest’IJ.

 

Avec le premier, les arrêts de travail saisis dans le logiciel de paie de l’entreprise sont envoyés directement à la Sécurité sociale via la DSN ; avec le second, nous récupérons directement les décomptes d’indemnités journalières auprès de la Sécurité sociale et procédons au paiement des indemnités journalières complémentaires dès que celles de la Sécurité sociale ont été réglées. L’entreprise n’a plus aucun papier à envoyer et peut consulter à tout moment les virements détaillés sur le service en ligne « Net Prévoyance ».

 

Résultat : des démarches allégées pour l’entreprise, un paiement plus rapide des prestations pour le salarié et des transmissions fiables et sécurisées pour tous les acteurs. Première institution de prévoyance à proposer le service AG’AT, nous avons déployé le service Prest’IJ sur l’ensemble de nos portefeuilles entreprises et branches professionnelles en 2019.

 

L’absentéisme à la loupe

Alertés par les partenaires sociaux de la dégradation continue du taux d’absentéisme dans tous les secteurs d’activité, nous nous sommes saisis de ce sujet depuis cinq ans déjà en devenant partenaire du Baromètre de l’Absentéisme et de l’Engagement, une étude réalisée par le cabinet de conseil Ayming. La 11e édition du baromètre, publiée en 2019, confirme la progression inquiétante de ce phénomène pénalisant pour les entreprises et les branches professionnelles. Ainsi, l’absentéisme de longue durée (+ de 90 jours) chez les plus de 41 ans a augmenté de 9 % par rapport à 2017, notamment chez les plus de 50 ans. Plus surprenant, l’absentéisme de longue durée chez les salariés de 40 ans et moins a bondi de 23 % sur la même période avec 18,6 jours d’absence par personne en 2018.

Afin d’affiner l’analyse de la sinistralité et de permettre aux entreprises et aux branches de mieux piloter leur système de protection sociale, nous avons renforcé notre partenariat avec Ayming en 2019.

Objectif : proposer dès 2020 des solutions concrètes d’accompagnement adaptées à chaque branche pour réduire l’absentéisme efficacement et dans la durée.

 

Nos contrats obsèques primés

Les Dossiers de l’Épargne ont décerné à AG2R LA MONDIALE les labels d’excellence 2019 pour les contrats Prima Capital Obsèques + et Prima Volontés Obsèques. Ces labels, gages de qualité et de confiance, sont connus et reconnus sur les marchés de l’assurance et de la banque.

 

+ 8 %
c’est l’augmentation du taux d’absentéisme
en France entre 2017 et 2018

 

Source : Ayming - 11e Baromètre de l’Absentéisme et de l’Engagement.

 

 

Contexte et enjeux de nos métiers
Notre environnement est soumis à des évolutions accélérées. L’offre en santé se banalise sous l’effet du 100% santé alors que la dépendance constitue un défi majeur. Le marché évolue également vers un système de retraite supplémentaire unifié alors que la retraite complémentaire s’oriente vers l’universalité.
À qui puis-je m'adresser pour ma retraite complémentaire ?
Gestionnaire d’un quart de la retraite complémentaire et de près de la moitié des centres d’information, de conseil et d’accueil des salariés (Cicas), nous jouons un rôle de premier plan pour informer et accompagner au quotidien actifs et retraités. Une mission qui s’est intensifiée en 2019 dans un contexte de préparation du futur système universel des retraites.
Comment concilier ma vie professionnelle avec mon rôle d'aidant familial ?
Pionnier de l’assurance dépendance il y a 35 ans, nous avons fait de l’aide aux aidants un axe d’intervention prioritaire de notre engagement sociétal. Un choix en phase avec l’une des préoccupations montantes des Français et des chefs d’entreprise.
Avec le 100 % Santé, existe-t-il encore des différences entre les mutuelles ?
Depuis le déploiement de la réforme 100 % Santé, qui garantit à tous un accès aux soins optiques, dentaires et auditifs sans reste à charge, le marché de la santé individuelle et du petit collectif se standardise. Pour faire la différence et répondre aux nouvelles attentes des assurés, nous continuons à enrichir nos offres de services innovants.
Suis-je couvert pour des risques spécifiques dans un contrat de santé collectif ?
Sur un marché de la santé collective saturé, la concurrence s’est encore intensifiée. Alors que sous l’effet de la réforme 100 % Santé, l’offre tend à s’uniformiser, nous nous démarquons en déployant des actions de prévention ciblées et des bouquets de services auprès des branches professionnelles et des entreprises, de leurs salariés et de leurs dirigeants.
Avec des taux d'intérêt au plus bas, comment dynamiser mon épargne ?
Dans un contexte de taux d’intérêt très bas voire négatifs et sans perspective de remontée, nous sensibilisons nos assurés à la nécessité de changer leurs habitudes de placements. La Loi Pacte nous donne l’opportunité de leur proposer une palette plus large de solutions et renforce du même coup notre rôle de conseil.
Quelles sont les solutions pour maintenir mon niveau de vie à la retraite ?
Entrée en vigueur le 1er janvier 2019, la Loi Pacte bouleverse profondément le marché de la retraite supplémentaire. En attendant ses effets sur le comportement des épargnants et des entreprises, elle nécessite plus que jamais d’accompagner et de conseiller nos clients pour préserver leurs intérêts.
Partager sur les réseaux sociaux