Le groupe

Quelles sont les solutions pour maintenir mon niveau de vie à la retraite ?

Entrée en vigueur le 1er janvier 2019, la Loi Pacte bouleverse profondément le marché de la retraite supplémentaire. En attendant ses effets sur le comportement des épargnants et des entreprises, elle nécessite plus que jamais d’accompagner et de conseiller nos clients pour préserver leurs intérêts.

En créant un produit de retraite supplémentaire simplifié et attractif appelé PER (Plan d’épargne retraite), la Loi Pacte modifie radicalement les règles du jeu d’un marché encore en devenir : elle assouplit fortement les conditions de sortie avant et au moment du départ à la retraite, garantit la portabilité de l’épargne durant tout le parcours professionnel et accroît la concurrence entre banques et assureurs.

 

Si ce système universel de retraite supplémentaire représente donc une formidable opportunité de développement de la collecte, notamment auprès de nouvelles cibles de clientèle, il constitue également un défi majeur pour nos réseaux de distribution en termes de conseil aux assurés. Il recèle, en effet, des subtilités parfois complexes à appréhender pour les non-initiés : une fiscalité propre à chacun des trois compartiments du PER (versements individuels, épargne salariale, cotisations obligatoires) ; la persistance des anciens contrats (Madelin, Perp, Perco, Per Entreprise « article 83»…) qui ne seront plus commercialisés à compter du 1er octobre 2020, mais qui pourront continuer à être alimentés ; enfin, la possibilité de bénéficier d’un abattement fiscal doublé jusqu’au 1er janvier 2023 si l’on rachète son contrat d’assurance vie de 8 ans ou plus pour le transférer vers un PER au moins cinq ans avant son départ en retraite.

 

Les options qui s’offrent aux épargnants sont donc nombreuses et notre rôle d’acteur de référence en matière de retraite est d’aider nos clients à faire les choix les plus pertinents selon leur profil de risque, leurs projets et leur horizon de placement. Aussi, en 2019, s’est ajoutée à l’activité courante la préparation du lancement de nos nouvelles offres d’épargne retraite, commercialisées depuis février 2020 : Ambition Retraite Pro pour les travailleurs non-salariés (TNS), Ambition Retraite Individuelle pour les particuliers âgés de 16 à 70 ans et Ambition Retraite Entreprise pour les contrats collectifs à affiliation obligatoire. Contre toute attente, le démarrage dynamique des nouveaux PER, proposés par certains opérateurs dès octobre 2019, n’a pas stoppé la vente des anciens produits.

 

Avec une collecte de 847 millions d’euros en retraite individuelle, tirée surtout par les Perp, et de 956 millions d’euros en retraite collective (part du Groupe), notre activité est quasi stable par rapport à 2018. Le chiffre d’affaires d’ARIAL CNP ASSURANCES, notre filiale commune avec CNP Assurances dédiée à la retraite supplémentaire d’entreprise, dépasse, lui, les deux milliards d’euros.

 

Le choix de la gestion par horizon

Dans un contexte de taux d’intérêt durablement bas, nos équipes ont poursuivi leurs efforts de pédagogie auprès des assurés pour qu’en contrepartie d’un risque de perte en capital, ils diversifient leur épargne vers des actifs dynamiques, plus rémunérateurs que les fonds en euros. Pour les convaincre, elles peuvent s’appuyer sur une gestion pilotée par horizon, plus adaptée à l’environnement financier actuel. Celle-ci consiste à protéger l’épargne à l’approche de la retraite en diminuant progressivement la part des actifs de croissance au profit d’actifs plus sécurisés. Ces conseils ont porté leurs fruits puisque, tous contrats confondus, les cotisations sur les supports en unités de compte ont bondi de près de 13,4 % en 2019, tandis que celles sur les supports en euros sont en recul de plus de 4 %.

 

Deux nouveaux fonds éligibles au PER

En 2019, nous avons lancé deux fonds éligibles aux PER de la Loi Pacte : ALM Solidaire ISR et ALM Sélection PEA-PME. Le premier est un fonds thématique dont 5 % à 10 % de l’actif sera investi en titres solidaires et le reste dans des fonds en actions européennes, ainsi qu’en fonds obligataires sélectionnés au sein de notre gamme ISR (investissement socialement responsable). Le second sera investi dans une sélection de fonds en actions de petites capitalisations européennes, principalement des petites et moyennes entreprises (PME) et des entreprises de taille intermédiaire (ETI) françaises cotées en bourse. Il sera éligible au plan d’épargne en actions (PEA) et au PEA PME.

 

Alliance de bancassurance sur l’épargne retraite et salariale

Dans ce nouveau contexte réglementaire qui rapproche épargne salariale et retraite supplémentaire, notre filiale Arial CNP Assurances et Natixis Interépargne du Groupe BPCE ont signé en février 2020 un accord exclusif de distribution pour proposer aux entreprises une offre globale de Plans d’épargne retraite et d’épargne salariale. Les deux partenaires ont uni leurs usines de gestion et construit un outil extranet commun qui donne aux entreprises une vision consolidée de leurs comptes d’épargne salariale et de retraite supplémentaire, ainsi que la possibilité de réaliser des transactions en ligne. Grâce à cette alliance de bancassurance puissante, Natixis Interépargne, de même que les réseaux des Caisses d’Épargne et des Banques Populaires distribuent désormais les contrats PER assuranciels d’Arial CNP Assurances , qui, en contrepartie, distribue les PER comptes-titres de Natixis Interépargne. En parallèle, les réseaux de La Mondiale et d’AG2R Prévoyance continueront de vendre les comptes-titres d’Epsens, dont AG2R LA MONDIALE est actionnaire à hauteur de 15 %.

 

 

 

 

Contexte et enjeux de nos métiers
Notre environnement est soumis à des évolutions accélérées. L’offre en santé se banalise sous l’effet du 100% santé alors que la dépendance constitue un défi majeur. Le marché évolue également vers un système de retraite supplémentaire unifié alors que la retraite complémentaire s’oriente vers l’universalité.
À qui puis-je m'adresser pour ma retraite complémentaire ?
Gestionnaire d’un quart de la retraite complémentaire et de près de la moitié des centres d’information, de conseil et d’accueil des salariés (Cicas), nous jouons un rôle de premier plan pour informer et accompagner au quotidien actifs et retraités. Une mission qui s’est intensifiée en 2019 dans un contexte de préparation du futur système universel des retraites.
En quoi ai-je intérêt à souscrire une assurance prévoyance ?
Malgré un environnement financier de taux bas et une sinistralité en hausse qui pèsent sur les équilibres techniques, le résultat opérationnel de la prévoyance reste positif. Le fruit d’un pilotage vertueux de l’activité et de la mise en oeuvre de nouveaux services dématérialisés. Le fruit d’un pilotage vertueux de l’activité et de la mise en oeuvre de nouveaux services dématérialisés.
Comment concilier ma vie professionnelle avec mon rôle d'aidant familial ?
Pionnier de l’assurance dépendance il y a 35 ans, nous avons fait de l’aide aux aidants un axe d’intervention prioritaire de notre engagement sociétal. Un choix en phase avec l’une des préoccupations montantes des Français et des chefs d’entreprise.
Avec le 100 % Santé, existe-t-il encore des différences entre les mutuelles ?
Depuis le déploiement de la réforme 100 % Santé, qui garantit à tous un accès aux soins optiques, dentaires et auditifs sans reste à charge, le marché de la santé individuelle et du petit collectif se standardise. Pour faire la différence et répondre aux nouvelles attentes des assurés, nous continuons à enrichir nos offres de services innovants.
Suis-je couvert pour des risques spécifiques dans un contrat de santé collectif ?
Sur un marché de la santé collective saturé, la concurrence s’est encore intensifiée. Alors que sous l’effet de la réforme 100 % Santé, l’offre tend à s’uniformiser, nous nous démarquons en déployant des actions de prévention ciblées et des bouquets de services auprès des branches professionnelles et des entreprises, de leurs salariés et de leurs dirigeants.
Avec des taux d'intérêt au plus bas, comment dynamiser mon épargne ?
Dans un contexte de taux d’intérêt très bas voire négatifs et sans perspective de remontée, nous sensibilisons nos assurés à la nécessité de changer leurs habitudes de placements. La Loi Pacte nous donne l’opportunité de leur proposer une palette plus large de solutions et renforce du même coup notre rôle de conseil.
Partager sur les réseaux sociaux