Le groupe

Suis-je couvert pour des risques spécifiques dans un contrat de santé collectif ?

Sur un marché de la santé collective saturé, la concurrence s’est encore intensifiée. Alors que sous l’effet de la réforme 100 % Santé, l’offre tend à s’uniformiser, nous nous démarquons en déployant des actions de prévention ciblées et des bouquets de services auprès des branches professionnelles et des entreprises, de leurs salariés et de leurs dirigeants.

Entrée progressivement en application depuis le 1er janvier 2019, la réforme 100 % Santé nous a conduits à renégocier nos contrats collectifs tout au long de l’année pour les mettre en conformité avant l’échéance du 1er janvier 2020. Avec la mise en place de paniers de soins réglementés sans reste à charge dans les trois grands domaines que sont l’optique, le dentaire et l’audiologie, le marché de la santé collective s’oriente vers une standardisation de l’offre produits. Une tendance à contre-courant des attentes des branches professionnelles, des dirigeants d’entreprises et de leurs salariés, de plus en plus demandeurs de prestations personnalisées à forte valeur ajoutée.

 

Aussi, pour répondre au plus près aux besoins de chaque segment de clientèle, nous avons revu le positionnement tarifaire de notre gamme Flexeo destinée aux entreprises jusqu’à 50 salariés et lancé Simpleo, une nouvelle complémentaire santé sur mesure pour les entreprises de 50 à 300 salariés. Compatible avec les dispositions du 100 % Santé, cette dernière offre une grande souplesse dans le choix des garanties et de la tarification, ainsi que des services additionnels, souvent réservés jusqu’alors aux grandes entreprises, tels que la téléconsultation ou l’assistance en cas d’hospitalisation. La refonte de Flexeo a produit ses effets avec un doublement d’affaires nouvelles par rapport à 2018 et, alors qu’elle n’a été commercialisée qu’en septembre 2019, Simpleo a déjà séduit une soixantaine de clients.

 

À l’occasion des négociations sur le 100 % Santé avec les branches professionnelles, nous avons commencé à déployer le programme Branchezvous santé dans les accords de branches, sans évolution tarifaire. Financé à hauteur de deux millions d’euros sur trois ans par l’action sociale des institutions de retraite et de prévoyance, le fonds d’innovation AGESICA et le Fonds pour le bien-être et le bien-vieillir, ce programme vise à inciter les branches à développer une culture de la prévention et à installer une politique de gestion des risques. Il s’articule autour des trois enjeux prioritaires que sont la santé bucco-dentaire, l’épuisement professionnel du chef d’entreprise de TPE-PME, les cancers et la prévention de leur récidive. Il propose également deux dispositifs de détection des risques en santé publique et au travail : respectivement « En quête de vie », un autodiagnostic d’évaluation en ligne, et G2P, un outil de pilotage des risques professionnels.

 

En 2019, nous avons enrichi le site internet de Branchez-vous santé de nouveaux contenus : d’un côté, une plateforme de sensibilisation des jeunes apprentis à la prévention santé ; de l’autre, des outils pédagogiques à destination des enseignants des écoles de formation sur l’hygiène bucco-dentaire, les troubles du sommeil, l’hygiène respiratoire, les addictions ou encore les premiers secours. Depuis le 1er avril 2019, 21 branches ont intégré Branchez-vous santé à leur conventioncollective ou à leur contrat d’assurance, ce qui représente 85 000 entreprises et un million de salariés bénéficiaires.

 

En complément de Branchez-vous santé, nous proposons aux branches professionnelles 25 programmes de prévention spécifiques. Ainsi, en 2019, nous avons mené une campagne de sensibilisation sur les troubles musculosquelettiques (TMS) dans les Centres de formation des apprentis (CFA) de la boucherie artisanale. Nous avons également réalisé quatre films sur les risques psychosociaux à destination des cabinets vétérinaires. Au total, plus de 6 000 salariés ont été sensibilisés à la gestion des incivilités. La campagne de prévention des maladies cardio-vasculaires déployée en charcuterie artisanale, a, quant à elle, reçu le trophée de l’innovation Mutualiste et Paritaire 2019 dans la catégorie « Initiative de proximité ».

 

AGRRO Croissance : un club et un fonds dédiés au secteur alimentaire

En janvier 2019, AG2R LA MONDIALE a créé au sein de son Pôle alimentaire le club AGRRO Croissance, qui regroupe des chefs d’entreprise de la filière. Avec leur concours, nous avons lancé dès le mois de février un fonds sectoriel obligataire, dont la gestion a été confiée à Eiffel Investment Group. La vocation du fonds AGRRO Croissance, doté de 50 millions d’euros, est d’investir dans des petites et moyennes entreprises de toute la filière agroalimentaire pour financer leurs besoins courants ou leurs projets de développement. Récompensé à deux reprises en 2019 par les Couronnes L’Agefi et les IPE Awards, il s’inscrit dans le prolongement du soutien que le Pôle alimentaire apporte aux branches du secteur depuis plus de dix ans.

 

Création d’un Pôle ESS

Début 2020, le Pôle de l’Économie sociale et solidaire (ESS) a vu le jour au sein du Groupe. Objectif : bâtir des partenariats et co-construire avec les décideurs de l’ESS une offre de services adaptée à leurs besoins. Huit branches du secteur, regroupant 320 000 salariés, sont couvertes par le Groupe en prévoyance/santé.

 

Nouveaux accords de branches

En 2019, nous avons remporté cinq appels d’offres en santé dans les branches du secteur sanitaire et médico-social, des services d’action sociale et médico-sociale, des centres d’hébergement et de réinsertion sociale, du sport et, enfin, de la transformation des volailles.

 

Culture Branches, notre laboratoire de réflexion dédié aux acteurs de la négociation collective, a organisé 8 évènements en 2019 autour de l’actualité de la protection sociale.

 

 

 

 

Contexte et enjeux de nos métiers
Notre environnement est soumis à des évolutions accélérées. L’offre en santé se banalise sous l’effet du 100% santé alors que la dépendance constitue un défi majeur. Le marché évolue également vers un système de retraite supplémentaire unifié alors que la retraite complémentaire s’oriente vers l’universalité.
À qui puis-je m'adresser pour ma retraite complémentaire ?
Gestionnaire d’un quart de la retraite complémentaire et de près de la moitié des centres d’information, de conseil et d’accueil des salariés (Cicas), nous jouons un rôle de premier plan pour informer et accompagner au quotidien actifs et retraités. Une mission qui s’est intensifiée en 2019 dans un contexte de préparation du futur système universel des retraites.
En quoi ai-je intérêt à souscrire une assurance prévoyance ?
Malgré un environnement financier de taux bas et une sinistralité en hausse qui pèsent sur les équilibres techniques, le résultat opérationnel de la prévoyance reste positif. Le fruit d’un pilotage vertueux de l’activité et de la mise en oeuvre de nouveaux services dématérialisés. Le fruit d’un pilotage vertueux de l’activité et de la mise en oeuvre de nouveaux services dématérialisés.
Comment concilier ma vie professionnelle avec mon rôle d'aidant familial ?
Pionnier de l’assurance dépendance il y a 35 ans, nous avons fait de l’aide aux aidants un axe d’intervention prioritaire de notre engagement sociétal. Un choix en phase avec l’une des préoccupations montantes des Français et des chefs d’entreprise.
Avec le 100 % Santé, existe-t-il encore des différences entre les mutuelles ?
Depuis le déploiement de la réforme 100 % Santé, qui garantit à tous un accès aux soins optiques, dentaires et auditifs sans reste à charge, le marché de la santé individuelle et du petit collectif se standardise. Pour faire la différence et répondre aux nouvelles attentes des assurés, nous continuons à enrichir nos offres de services innovants.
Avec des taux d'intérêt au plus bas, comment dynamiser mon épargne ?
Dans un contexte de taux d’intérêt très bas voire négatifs et sans perspective de remontée, nous sensibilisons nos assurés à la nécessité de changer leurs habitudes de placements. La Loi Pacte nous donne l’opportunité de leur proposer une palette plus large de solutions et renforce du même coup notre rôle de conseil.
Quelles sont les solutions pour maintenir mon niveau de vie à la retraite ?
Entrée en vigueur le 1er janvier 2019, la Loi Pacte bouleverse profondément le marché de la retraite supplémentaire. En attendant ses effets sur le comportement des épargnants et des entreprises, elle nécessite plus que jamais d’accompagner et de conseiller nos clients pour préserver leurs intérêts.
Partager sur les réseaux sociaux