Le groupe

Entretien avec Brigitte Bouquot, Présidente, et Brigitte Pisa, Vice-présidente de l’Association sommitale AG2R LA MONDIALE

« Notre Groupe a toutes les cartes en main pour construire le modèle de protection sociale de demain. »

Entretien avec Brigitte Bouquot, Présidente, et Brigitte Pisa, Vice-présidente de l’Association sommitale AG2R LA MONDIALE
Laurent Villeret - DR

Brigitte Bouquot, quel est votre regard sur votre responsabilité de Présidente après vos premiers mois d’exercice ?


Brigitte Bouquot : Je suis très fière d’avoir été nommée à cette responsabilité au moment où la pandémie et ses conséquences ont mis en lumière le rôle essentiel des groupes de protection sociale. Dans le même temps, je mesure pleinement l’exigence de ma mission au regard des défis multiples de notre environnement. Ma priorité est donc de servir au mieux, aux côtés de Brigitte, au sein d’une Présidence paritaire unie, la réussite de notre stratégie portée par le plan d’entreprise Impulsion 20-22 et l’intérêt premier de nos assurés. Cette responsabilité, qui m’honore et m’oblige, résonne avec mon parcours professionnel d’ancienne Risk Manager.

La situation exceptionnelle que nous vivons démontre que la performance économique de l’entreprise repose en grande partie sur une bonne gestion des risques, et en premier lieu sur la santé des femmes et des hommes qui assurent sa bonne marche. Or, pour préserver ce « capital humain » éminemment stratégique, l’expertise des sociétés de personnes s’avère irremplaçable.

 

« La performance de l’entreprise repose en grande partie sur une bonne gestion des risques, et en premier lieu sur la santé des femmes et des hommes qui assurent sa bonne marche. »

 

Brigitte Pisa, comment abordez-vous votre deuxième mandat ?

 

Brigitte Pisa : Avec davantage de sérénité et un engagement intact ! Tout au long de mon premier mandat, je n’ai cessé d’apprendre et j’entends continuer à le faire avec tout autant d’humilité et de sérieux. Notre responsabilité s’exerce à la fois vis-à-vis des partenaires sociaux, qui nous ont mandatées, et du Groupe dont nous devons soutenir l’ambition. C’est vers cet équilibre vertueux qu’il nous faut tendre à chaque instant. Je suis très heureuse d’exercer ce deuxième mandat aux côtés de Brigitte.
Nous avons très vite pris nos marques ensemble dans une logique partenariale qui traduit la valeur ajoutée du paritarisme de gestion. La complémentarité de nos regards nourrit cette nouvelle dynamique que nous sommes, l’une comme l’autre, impatientes d’insuffler.

 

Revenons à 2020. Comment le Groupe a-t-il fait face à cette année éprouvante ?

 

Brigitte Bouquot : La pandémie de Covid-19 a frappé le monde entier en quelques semaines, déclenchant la première crise économique et sociale globale de notre histoire. Je suis impressionnée par la rapidité avec laquelle le Groupe s’est adapté pour continuer à servir ses assurés. AG2R LA MONDIALE en sort grandi dans ses fondamentaux, opérationnels et stratégiques, au service de sa raison d’être. Cette résilience se traduit tant dans nos résultats, tout à fait honorables dans le contexte, que dans le soutien réel apporté à nos assurés et à la société tout entière.
Cette solidarité s’est concrétisée en particulier par la bonne orientation des fonds d’action sociale décidée par les partenaires sociaux des branches professionnelles. J’aimerais saluer leur engagement et plus largement celui de l’ensemble de nos administrateurs et de nos collaborateurs.


Brigitte Pisa : Je suis très sensible aux mots prononcés par Brigitte. Depuis mars 2020, je mesure chaque jour la mobilisation sans faille de notre corps social pour s’adapter à des difficultés que nous n’avions pourtant jamais imaginé rencontrer. Nos collaborateurs ont assuré la continuité de nos activités : verser les prestations, encaisser les cotisations, répondre aux sollicitations de nos assurés. En faisant preuve d’un remarquable esprit d’initiative, les équipes de l’action sociale ont su répondre dans l’urgence à des besoins multiples. Quant à nos administrateurs, au-delà d’assurer le bon fonctionnement du Groupe, ce qui était déjà une prouesse dans ce contexte, ils ont déployé des trésors d’ingéniosité pour anticiper les difficultés de nos assurés, notamment au travers du dispositif « Port@bilité + » lancé fin 2020 pour soutenir les salariés confrontés à un licenciement. Nous avons aussi répondu présent pour apporter une aide, rapide et massive aux secteurs professionnels les plus frappés par la crise, tels que la Branche du Travail temporaire. C’est face à l’adversité que l’on mesure la force d’un partenariat et nous n’avons pas failli.

 

Les évolutions actuelles intensifient la transformation de la protection sociale. Comment abordez-vous ces mutations ?

 

Brigitte Bouquot : Notre Groupe ne manque pas d’atouts : la force d’engagement et les compétences de nos équipes ; l’étendue de notre portefeuille de solutions et la qualité de nos réseaux de distribution. J’ajoute qu’à la faveur du travail mené pour formaliser notre raison d’être, notre vision s’est affinée, alignée avec nos valeurs. Nous évoluons d’une approche par produits, plutôt articulée en silos, à une dynamique de parcours unifiés, accompagnant les besoins de nos clients tout au long de leur vie. Grâce à cette vision, plus intégrée et plus transversale, nous sommes en ordre de marche pour relever les enjeux sociétaux majeurs, tels que l’allongement de la durée de la vie et les risques émergents qui en sont indissociables. À nous de démontrer maintenant un leadership innovant, comme nous avons commencé à le faire en initiant des projets d’investissement dans des résidences du grand âge et de rapprochement avec d’importantes mutuelles. Avec ces premiers pas, nous initions le modèle de protection sociale de demain.


Brigitte Pisa : Le leadership innovant qu’évoque Brigitte s’ancre dans le modèle de gouvernance paritaire et mutualiste inventé par AG2R LA MONDIALE lors de la création de la Sgam, en 2008. Colonne vertébrale du Groupe, ce modèle structure la diversité de nos solutions pour répondre à l’immense variété des besoins de nos assurés. Le champ, déjà très vaste, que nous couvrons est appelé à s’enrichir. Fort de notre solidité économique, nous avons vocation à bâtir le hub des solutions de protection sociale de nos concitoyens. Nous avons la vision, la volonté et les compétences pour y parvenir. Nous devons maintenant nous doter des outils et des process de gestion pour nous donner les moyens de nos ambitions.

 

À plus long terme, comment abordez-vous l’avenir du Groupe au moment où le modèle social français est appelé à évoluer ?

 

Brigitte Bouquot : En 2020, nous avons compris que sans vie biologique, il n’y avait pas de vie économique possible. Nous avons constaté combien le partage du risque est au coeur du contrat social entre l’État et la société. Face aux prochaines crises, il nous faudra donc, chacun à sa place, partager les risques pour mieux les gérer afin de renforcer la résilience collective. Je dis chacun à sa place car sans les entreprises et leurs salariés, sans les branches professionnelles, qui font l’économie réelle, l’État n’a pas les moyens d’agir pour protéger l’homme. Or, la crise l’a aussi démontré, le risque humain est le risque majeur. Bien gérer les risques humains, toute la vie, devient une priorité pour nos sociétés. Je suis convaincue que, forts de leur capacité à fédérer les solidarités professionnelles et territoriales, les groupes paritaires ont toute légitimité pour jouer un rôle clé dans ce vaste chantier. C’est vers ce cap que notre raison d’être nous guide. Oui, nous pouvons vraiment « prendre la main sur demain » !

 

Brigitte Pisa : Face à l’urgence, nous avons su apporter des réponses à nos assurés et aux territoires. Si l’on se tourne vers l’avenir, l’enjeu est donc de nous interroger sur notre aptitude à transformer ces solutions ponctuelles en actions pérennes. Si nous ignorons encore quelle forme revêtira le monde d’après, nous savons d’ores et déjà que le modèle paritaire et mutualiste a démontré son agilité et sa robustesse. Nous avons donc des bases solides pour inventer l’avenir, progresser dans notre fonctionnement et adapter notre vision du risque humain. L’enjeu est de proposer des solutions sans couture pour que chacun trouve chez nous, tout au long de sa vie, le service dont il a besoin, quelle que soit sa porte d’entrée dans le Groupe. C’est un défi aussi passionnant qu’exigeant !

 

« Face à la crise, nous avons su apporter des réponses à nos assurés et aux territoires. L’enjeu est de transformer ces solutions ponctuelles en actions pérennes. »

 

 

Partager sur les réseaux sociaux