Le groupe

Mécène des arts au cœur des territoires

Dans un contexte sanitaire dévastateur pour le monde des arts et de la culture, notre engagement dans ce domaine, au travers principalement de la Fondation d’entreprise AG2R LA MONDIALE pour la vitalité artistique, a plus que jamais révélé sa pertinence et son utilité.

Troisième exercice 


Créée le 25 février 2017, la Fondation d’entreprise AG2R LA MONDIALE pour la vitalité artistique a entamé, en 2020, son troisième exercice. Une année noire pour le monde des arts et de la culture, frappé durement par les restrictions sanitaires. Malgré ce contexte très perturbé, la Fondation a gardé le cap et soutenu 25 projets ancrés dans 12 régions sur les 28 proposés à son Conseil d’administration. Elle a également maintenu dans leur intégralité ses soutiens aux projets retenus les années précédentes, y compris à ceux dont la pandémie a empêché ou contraint la réalisation. 

 


Trois champs d’intervention


Depuis l’origine, elle privilégie trois axes d’intervention étendus pour pouvoir répondre à un large champ de sollicitations : la préservation du patrimoine culturel régional, matériel et immatériel ; la valorisation de la création contemporaine et la promotion des métiers d’art. Si les projets qui lui sont soumis doivent revêtir un caractère d’intérêt général, ils doivent aussi être d’essence strictement artistique et se situer sur le territoire national, en métropole ou en Outre-mer. Un positionnement motivé par la volonté de ne pas agir en redondance avec les autres contributions du Groupe en faveur de projets à vocation sociale, mais aussi de pallier le relatif désengagement des acteurs privés en matière de mécénat exclusivement culturel. Enfin, la Fondation a volontairement écarté l’aide au fonctionnement ou à l’ingénierie dans ses critères d’éligibilité pour concentrer ses dons sur le cœur artistique des projets.

 

La redistribution et l’incitation


Par vocation, elle soutient l’art et la culture dans toutes ses dimensions et à toutes les époques. Soucieuse de préserver l’héritage patrimonial des régions, elle ose également la modernité en accompagnant des créations contemporaines relevant des Arts visuels et du Spectacle vivant. Enfin, elle participe à des projets innovants, instaurant un dialogue entre le patrimoine et la création. 
En complément du volet redistributif de son action, la Fondation se veut aussi incitatrice en devenant son propre porteur de projets. Dans ce cadre, elle a créé en 2019, et pour deux ans, la Chaire « La jeune création et le Sacré », en partenariat avec l’École nationale supérieure des Arts Décoratifs (EnsAD).

 

Nos soutiens complémentaires


En dehors de la Fondation, nous avons accompagné plusieurs projets culturels, dont Lille 3000 au travers de notre soutien à la programmation des expositions d’art contemporain, le Festival international de piano de La Roque d’Anthéron, le Festival Viva Villa et le Théâtre Impérial de Compiègne. Nous avons également soutenu le club de mécènes de l’Orchestre National de Lille et l’association Regards de Provence. Nous avons par ailleurs renouvelé pour trois ans notre partenariat avec la Fondation du patrimoine. Dans ce cadre, nous avons participé au financement de sept projets de restauration : la collégiale Notre-Dame de Vernon (27), l’église de Saint-Pierre-Azif (14), l’église Sainte-Anastasie à Neussargues-en-Pinatelle (15), la chapelle des Pénitents de Mèze (34), l’église Notre-Dame de l’Assomption à Arancou (64), l’église Saint-Memmie de Courtisols (51) et la chapelle de Tous-les-Saints à Preuilly-sur-Claise (37).À titre exceptionnel, le Groupe a été le mécène exclusif de l’exposition « Chefs d’œuvre de la Collection Prat » au Petit Palais et a contribué à l’édition de l’ouvrage « Collection égyptienne du musée Granet ».
Enfin, le Groupe a apporté son parrainage aux Éditions Cohen & Cohen en faveur de l’ouvrage d’art « L’Amour peintre ». 

 


 

Partager sur les réseaux sociaux