Le groupe

Allocation adulte handicapé : ce qui a changé en 2019

6 février 2020

Hausse de l’allocation, modification du plafond pour les couples, renouvellement simplifié. Revue de détail des changements récents.

Allocation adulte handicapé : ce qui a changé en 2019
Getty Images

Une hausse de 4,6% de l’AAH 

L’allocation adulte handicapé (AAH) a augmenté le 1er novembre 2019, passant de 860 à 900 euros. C’est la deuxième augmentation de cette allocation en deux ans: elle s’élevait à 819 euros en 2018.  

Ces deux revalorisations représentent « plus de deux milliards d’euros sur le quinquennat », explique le Gouvernement en octobre 2019.  

En France, 1,19 million de personnes ont perçu l’AAH en 2018, selon le Ministère de la Santé.

  

De nouvelles conditions de revenu pour les couples 

Le droit à l’allocation adulte handicapé est soumis à des conditions de revenu: celui-ci ne doit pas excéder 10 800 euros pour une personne seule sans enfant. Auparavant, pour les personnes en couple, le plafond de ressources était simplement multiplié par deux.  

Depuis 2018, un autre mode de calcul est entré en vigueur. Conséquence: le plafond de ressources pour les couples a été abaissé. En novembre 2019, pour la deuxième fois, ce plafond a été revu à la baisse. Désormais, il s’élève au montant de l’AAH annuel multiplié par 1,81.  

Concrètement, le plafond de ressources au-dessus duquel les personnes en couple ne peuvent plus prétendre à l’AAH est fixé à 19 548 euros annuels.  

 

Un renouvellement des droits simplifié 

Depuis le 31 décembre 2019, les bénéficiaires de l’AAH peuvent voir leurs droits renouvelés « sans limitation de durée » et sans demande de leur part si leur situation n’est pas susceptible d’évoluer et si les droits ont été ouverts avant le 1er janvier 2019.  

En outre, dans le cas où la situation de handicap est reconnue « pour une durée limitée », l’AAH peut désormais être attribuée durant 10 ans, et non plus durant 5 ans comme auparavant. 

Partager sur les réseaux sociaux