Le groupe

Bilan de santé : en quoi cela consiste-t-il ?

9 mars 2020

Le bilan de santé est un examen complet permettant de prévenir les éventuelles maladies ou les pathologies contractées par une personne quel que soit son âge ou sa situation. Comment cela fonctionne exactement ? 

Bilan de santé : en quoi cela consiste-t-il ?
Getty Images

Le bilan de santé est un examen médical de prévention visant à diagnostiquer le plus tôt possible d’éventuelles affections dont peut souffrir un individu afin d'améliorer leur prise en charge. Il est adapté à l’âge, au sexe du patient ainsi qu’aux facteurs de risques propres à sa situation professionnelle, à son mode de vie et à ses antécédents. Il s’opère dans un centre médical dédié et dure en moyenne de 2 à 3 heures. 

 

Les principales étapes  

En général, le bilan de santé comporte les étapes suivantes : un prélèvement sanguin, une analyse d’urines, un examen bucco-dentaire, des tests de vue et d’audition, une mesure de la taille, du poids et de l’indice de masse corporelle, un électrocardiogramme, un contrôle de la pression artérielle et de la capacité respiratoire, un examen gynécologique.  

Le bilan de santé peut être allégé de certains de ces examens en fonction du profil du patient. A contrario, d’autres étapes peuvent s’ajouter telles que le test hemoccult, des tests de mémoire, principalement destinés aux personnes âgées, ainsi qu’une radio pulmonaire ou un entretien avec un diététicien.  

 

Un examen clinique 

Le patient est ensuite soumis à un examen clinique effectué par un médecin qui fera part de ses premières observations et posera quelques questions au patient. Des dépistages de HIV et de l’hépatite C peuvent aussi être effectués à l’issue de cet entretien ainsi qu’une aide au sevrage tabagique.  

Les résultats sont transmis au patient par courrier une quinzaine de jours après la réalisation du bilan de santé.  

 

Un accès prioritaire pour les plus vulnérables 

Si le bilan de santé gratuit est destiné en principe à tous les assurés de l’assurance maladie, certaines catégories considérées comme plus vulnérables y ont accès en priorité. C’est le cas notamment des demandeurs d’emploi, des bénéficiaires du RSA et des personnes âgées d’au moins 60 ans.  

Un bilan peut également être proposé via une assurance santé complémentaire, pour les adhérents âgés de plus de plus de 50 ans par exemple, avec des modalités et des critères d'éligibilité différents selon les organismes assureurs et le type de contrat souscrit.  

 

 

Partager sur les réseaux sociaux