Le groupe

Faire face au deuil grâce à une approche globale

21 octobre 2022

L’action sociale AG2R LA MONDIALE a lancé ce jeudi 20 octobre le service Face au deuil. Il permet aux allocataires et cotisants endeuillés d’AG2R Agirc-Arrco et d’AG2R Prévoyance de bénéficier d’un suivi sur le plan personnel et professionnel pour les aider durant cette période difficile.

Faire face au deuil grâce à une approche globale
DR

88 % des Français sont, ou ont été, touchés par un décès dans leur vie*. L’endeuillement est une période, souvent longue et compliquée, qui a un impact à la fois sur la vie personnelle et professionnelle. Afin de faire face au deuil, l’action sociale d’AG2R LA MONDIALE a décidé de regrouper un ensemble de partenaires professionnels pour offrir un accompagnement complet aux salariés ayant perdu l’un de leurs proches. Financé par l'action sociale de la caisse de retraite AG2R Agirc-Arrco ainsi que par AG2R Prévoyance et réservé à leurs cotisants et affiliés, le service Face au deuil propose quatre axes d’accompagnement pour un suivi d’urgence, sur le court terme, le moyen terme et le très long terme. 

 

Une gestion immédiate des démarches administratives et des obsèques

Pour aider à la mise en place des obsèques, OGF, le premier opérateur funéraire français, met à disposition de la famille du défunt une ligne téléphonique et une adresse mail d’urgence. Grace à elles, un conseiller pourra l’accompagner dans l’organisation des funérailles. 

 

Si les obsèques sont l’une des premières choses dont il est nécessaire de s’occuper quand un proche décède, les démarches administratives ne sont pas à négliger. Entre pension de réversion, interruption de contrats, information aux banques ou aux impôts, la personne endeuillée peut rapidement se sentir submergée. C’est pour cela qu’AG2R LA MONDIALE met à sa disposition ses équipes sociales et de gestion afin qu’elles puissent guider la personne dans ces démarches administratives. 

 

Un soutien psychologique à distance ou en présentiel

Le service Face au deuil propose également un suivi psychologique. À tout moment de la période de deuil, il est possible d’en bénéficier grâce à l’association Dialogue et Solidarité, spécialisée dans l’accompagnement du deuil du proche. Pendant 12 mois, un psychologue est à l’écoute, sans jugement. Les consultations peuvent être effectuées en présentiel ou distanciel, afin de s’adapter aux contraintes et besoins de la personne endeuillée.

 

Des webconférence pour prendre soin de soi

Le troisième axe d’accompagnement consiste à comprendre et savoir gérer ses émotions en plein deuil. Adal, une association qui œuvre afin de créer des conditions favorables pour un changement de comportement durable, propose des webconférences sur la perte d’un conjoint, d’un petit-enfant ou d’un proche. Sont associés à cette solution des ateliers thématiques offrant une approche plus personnelle. Dans ces derniers, les attentes et les besoins des personnes endeuillées sont récoltés afin que le formateur puisse leur offrir de meilleures clés pour affronter leurs émotions.

 

Des séjours deuil pour s’offrir du répit

Enfin, sur le très long terme, il peut être nécessaire de prendre du recul pour faire le point. Relais du bien-être et Mieux traverser le deuil sont des spécialistes dans les séjours de répit. Une équipe de professionnelles, composée de sophrologues, nutritionnistes-diététiciens et coachs en gymnastique adaptée, est disponible à tout moment du séjour pour prodiguer leurs conseils. Plusieurs temps d’échanges sont également organisés pour que les participants puissent comprendre le deuil et ses mécanismes, gérer leurs émotions et construire de nouveaux repères.

 

Si vous souhaitez bénéficier de tout ou partie du service Face au deuil, vous pouvez en savoir plus ici

 

Le retour au travail peut être une épreuve quand on a perdu un proche. Afin que ce retour se déroule dans les meilleures conditions, Empreintes, spécialiste dans l’accompagnement du deuil, propose une formation aux managers. Grâce à celle-ci, ils connaissent les bonnes pratiques à adopter pour accueillir de manière saine le salarié. 

 

*D’après l’enquête « Les Français face au deuil » publiée en 2021 par le Crédoc pour la Chambre syndicale nationale de l’art funéraire (CSNAF).  
 
Partager sur les réseaux sociaux