Le groupe
Garantie incapacité de travail :<br> montant et durée de l'indemnisation ADOBE

Garantie incapacité de travail :
montant et durée de l'indemnisation

11 avril 2019

En cas d’arrêt de travail, la Sécurité sociale et l’employeur garantissent au
salarié un certain niveau de ressources grâce à des indemnités
journalières et un maintien de revenu. Ces prestations, soumises à
conditions, sont d’un montant et d’une durée limités et variables.

Les indemnités journalières de maintien de salaire versées par le régime général de base sont accordées au salarié en incapacité de travail, la durée de versement ne doit pas dépasser 360 jours (sauf pour les maladies longue durée ou chroniques).
 

Elles représentent 50% du salaire brut journalier.
 

L'employeur est tenu de compléter les indemnités journalières de la Sécurité sociale après un délai de carence de 7 jours. Si l’incapacité de travail est liée à un accident de travail ou à une maladie professionnelle, l’indemnisation démarre le premier jour d’arrêt.
 

Ce complément de revenus s'élève à 90% de la rémunération brute pendant une période de 30 à 90 jours, puis à 66,66% pendant une nouvelle période de 30 à 90 jours
 

Enfin, si l'employeur a souscrit un contrat de prévoyance collectif, une garantie incapacité de travail peut préserver encore un peu plus le niveau de revenus du salarié en arrêt de travail. 

Des indemnités journalières complémentaires sont alors versées au salarié en complément des indemnités de la Sécurité sociale et du maintien de salaire dû par l’entreprise.
 

En savoir plus sur le montant et la durée de l'indemnisation en cas d'arrêt de travail

Partager sur les réseaux sociaux