Le groupe

Grippe, gastro-entérite… où en sont les épidémies cet hiver ?

21 janvier 2020

L’Île-de-France et Provence-Alpes-Côte-d’Azur sont les deux régions les plus touchées par l’épidémie de grippe. La gastro-entérite connaît une forte activité.

Grippe, gastro-entérite… où en sont les épidémies cet hiver ?
Getty Images

La grippe : le stade de l’épidémie atteint dans deux régions  

Fièvre, maux de tête et courbatures… La grippe débarque dans l’Hexagone. Début janvier, toutes les régions de France étaient en phase «pré-épidémique», à l’exception des Hauts-de-France et des territoires ultramarins.  

Le taux d’incidence des cas de syndromes grippaux vus en consultation de médecine générale a été estimé à 60 cas pour 100 000 habitants. C’est une incidence supérieure à la moyenne des dix dernières années.  

Mi-janvier, la grippe a atteint un stade épidémique en Île-de-France et en Provence-Alpes-Côte-d’Azur, selon Santé Publique France. Dans toutes les autres régions de la métropole, elle atteint le stade pré-épidémique. Seuls certains territoires de l’Outre-mer ne connaissent pas d’alerte : la Guyane, la Réunion et la Martinique.

Depuis le mois de novembre 2019, 135 cas graves de grippe ont été signalés et 11 personnes sont décédées. 

 

La gastro-entérite : une « activité forte »  

Selon le réseau Sentinelle, qui se concentre sur la France métropolitaine, la diarrhée aigüe, l’un des symptômes de la gastro-entérite, est en « activité forte » et « en augmentation ». Le taux d’incidence des cas de diarrhée aigüe vus en consultation de médecine générale a été estimé à 326 cas pour 100 000 habitants.  

La Nouvelle-Aquitaine, le Grand-Est et les Pays-de-la-Loire sont les régions les plus touchées. L’âge médian des personnes malades était de 36 ans et la maladie touchait 49% d’hommes. Dans 0,3% des cas, la maladie a donné lieu à une hospitalisation. 

Par ailleurs, la bronchiolite est aussi au stade épidémique dans toutes les régions métropolitaines. 

Partager sur les réseaux sociaux