Le groupe

La Fondation pour la vitalité artistique soutient la création du « Trio de rêve »

4 octobre 2021

La Fondation d’entreprise AG2R LA MONDIALE pour la vitalité artistique soutient la création du « Trio de rêve », composé de 3 instruments (un violon Stradivarius, un alto Amati et un violoncelle Gofriller) destinés à former le futur « Quintette de rêve » conçu par Pejman Memarzadeh.

La Fondation pour la vitalité artistique soutient la création du « Trio de rêve »
Le luthier Jean-Louis Prochasson, en charge de la création du violoncelle et coordinateur du projet. (c) GM

Ce projet, initié par le chef d’orchestre de l’ensemble Génération Mozart, Pejman Memarzedeh, consiste à faire concevoir un « Quintette de rêve », soit 5 instruments à cordes (2 violons, un alto, un violoncelle et une contrebasse) par les plus grands luthiers actuels.

Ces derniers s’inspireront pour cela des plus fines techniques de l’époque de Mozart, afin d’imaginer ce qu’aurait été le « Quintette de rêve » du génie de Salzbourg. L’enjeu est essentiel : il consiste à mettre à disposition des solistes chefs de rang de l’orchestre des instruments d’exception, contemporains et conçus spécialement pour le répertoire classique.

La création du « Trio de rêve », première étape de cette vaste ambition, est permise grâce au soutien de la Fondation d’entreprise AG2R LA MONDIALE pour la vitalité artistique.

La réalisation du violon est ainsi confiée au luthier Joël Klépal, et celle de l’alto à Fany Bourel ; le violoncelle sera quant à lui fabriqué par Jean-Louis Prochasson. Il s’agit d’un projet d’enrichissement du patrimoine instrumental français qui, tout en mobilisant l’élite de la lutherie française, contribue à la redécouverte d’un pan méconnu de la musique de l’époque classique.

 

Partager sur les réseaux sociaux