Le groupe

Les principaux changements de l’assurance chômage

18 novembre 2019

Les premières réformes de l’assurance chômage sont entrées en vigueur le 1er novembre.

Les principaux changements de l’assurance chômage
ADOBE

Parmi celles-ci, on retient la modification des conditions d’accès avec une obligation d’avoir travaillé six mois sur les vingt-quatre derniers mois (trente-six pour les plus de 53 ans), afin de bénéficier des prestations d’indemnisation.

Pour ce qui est du rechargement des droits, il faudra travailler six mois consécutifs pour les prolonger d’autant (contre un mois auparavant). 

Pour les assurés de moins de 57 ans dont les revenus dépassent 4 500 € mensuels, leur allocation journalière sera réduite de 30% à compter du septième mois, sans tomber en dessous de 84,33 € (2 560 € par mois environ).

Pour toucher le chômage après une démission, il faudra avoir été salarié en continu durant les cinq dernières années et poursuivre un projet de reconversion nécessitant une formation ou passant par la création (ou la reprise) d’une entreprise. 

Enfin, les indépendants pourront bénéficier d’un filet de sécurité de 800 € mensuels pendant six mois dans le cas d’un redressement judiciaire avec éviction du dirigeant ou d’une liquidation judiciaire.
 

Pour recevoir cette allocation, il faut justifier d’une activité non salariée ininterrompue d’au moins deux années au titre d’une seule et même entreprise. Sur cette période, la moyenne des revenus annuels doit être de 10 000 € minimum par an. Les autres revenus ne doivent pas dépasser 559,74 € par mois.

Partager sur les réseaux sociaux