Le groupe

MaladieCoronavirus.fr : le premier site d’évaluation des symptômes et d’orientation

23 mars 2020

Si vous pensez avoir été exposé au Covid-19, le site maladiecoronavirus.fr vous permet de réaliser simplement en quelques clics un test et de bénéficier de préconisations d’orientation adaptées à votre état de santé.

MaladieCoronavirus.fr : le premier site d’évaluation des symptômes et d’orientation
Ghetty Images

maladiecoronavirus.fr : un site simple, sécurisé et confidentiel

maladiecoronavirus.fr est le premier site gratuit d’évaluation des symptômes, d’information et de préconisations d’orientation référencé par le ministère des Solidarités et de la Santé. L’objectif de cette initiative est d’orienter chacun selon son état de santé pour éviter la surcharge des services d’urgence et améliorer la prise en charge des cas graves.
 

Le site, accessible 7j/7J et 24h/24h, est disponible gratuitement à l’adresse suivante : maladiecoronavirus.fr

Si vous pensez avoir été exposé et présentez des symptômes du coronavirus, vous pouvez en quelques clics évaluer anonymement votre situation.
 

MaladieCoronavirus-accueil.png


Avec maladiecoronavirus.fr, vous disposez de préconisations fiables et pertinentes générées par un algorithme validé par une commission scientifique indépendante et évolutif, d’un environnement numérique neutre et sécurisé, et de la possibilité de contribuer à la recherche contre le coronavirus.

A ce jour plus de 2 millions de personnes ont visité maladiecoronavirus.fr.
 

Cette initiative est portée par l’Alliance Digitale contre le Covid-19 

“L’Alliance Digitale contre le Covid-19”, consortium de droit privé est fondé par un accord entre des signataires cooptés et motivés par leur volonté d’offrir des outils visant à préserver autant que possible le système de santé pendant l’épidémie de coronavirus Covid-19. 

AG2R LA MONDIALE, partenaire de “L’Alliance Digitale contre le Covid-19”, soutient ce projet. Cette alliance, initiée par des acteurs privés, compte désormais une douzaine de membres, dont la start-up Kelindi qui coordonne le projet, Docaposte (filiale numérique du groupe La Poste), AG2R LA MONDIALE ou encore Allianz France. Les données non nominatives et « stockées dans le plus strict respect de la sécurité et de la confidentialité » par Docaposte seront mises à la disposition de l'Institut Pasteur pour permettre d'évaluer l'évolution de l'épidémie alors que la plupart des malades ne bénéficient pas de tests en laboratoire pour confirmer ou non leur contamination.

Partager sur les réseaux sociaux