Le groupe

Numérisation de l’activité : qui a droit à l’aide de 500 euros ?

27 novembre 2020

À partir de janvier 2021, les petites entreprises fermées administrativement pourront percevoir une aide pour bâtir une présence commerciale sur Internet.

Numérisation de l’activité : qui a droit à l’aide de 500 euros ?
Getty Images

La cible : les petites entreprises fermées administrativement 

L’aide de 500 euros est destinée aux « commerçants, artisans, professionnels de l’hôtellerie et de la restauration » qui font l’objet d’une mesure de fermeture administrative, explique le ministre de l’Economie, des Finances et de la Relance dans un dossier de presse. Bruno Le Maire a annoncé cette aide financière le 9 novembre, constatant que seul « un commerce sur trois est digitalisé » et qu’il faut « accélérer ». 

Selon les prévisions du gouvernement, 120 000 entreprises pourraient en bénéficier, représentant un coût de 60 millions d’euros.

 

À quoi sert cette aide ? 

Elle permet de couvrir « les coûts liés au lancement d’une activité en ligne, tels que la création d’un site interne, l’adhésion à une plateforme en ligne, l’acquisition d’un logiciel ou la rémunération d’une prestation d’accompagnement », explique le gouvernement. 

 

Comment la solliciter ? 

L’aide sera versée à partir de janvier 2021. Les entreprises souhaitant en bénéficier devront présenter leurs factures à l’Agence de service et de paiement « dans la limite de 500 euros ».


Une fois que les petites entreprises auront bâti une présence commerciale en ligne, leur chiffre d’affaires issu du dispositif de click and collect ne sera pas pris en compte dans le calcul de l’aide du Fonds de solidarité. Ce chiffre d’affaire viendra donc s’ajouter à l’aide du Fonds.


Par ailleurs, le gouvernement met à disposition des petites entreprises une plate-forme qui recense les différentes aides existantes. 

Partager sur les réseaux sociaux