Le groupe

Quel est le projet du Gouvernement concernant la dépendance ?

2 décembre 2019

Pour « répondre au défi du vieillissement de la population », le Gouvernement veut présenter un projet de loi sur l’autonomie d’ici à fin 2019.

Quel est le projet du Gouvernement concernant la dépendance ?
Getty Images

La volonté de l’Etat de prendre en main ce dossier remonte à avril 2018. Emmanuel Macron s’engage alors à mettre en place, d’ici à la fin de son mandat, le financement pérenne d’un « risque dépendance ». Il évoque la piste de jours « consacrés à ce risque » comme l’actuel lundi de Pentecôte ou des « mécanismes de Sécurité sociale ».  

Deux rapports pour nourrir le projet de loi 

Première étape : Agnès Buzyn, ministre de la Santé, organise une concertation autour de la perte d’autonomie. Pilotée par Dominique Libault, président du Haut conseil du financement de la protection sociale, elle permet notamment de souligner que le nombre de personnels travaillant dans le secteur du grand âge devrait augmenter de 20% d’ici à 2030 pour s’adapter à la démographie française.  

En juillet 2019, Myriam El Khomri, ancienne ministre du Travail, est à son tour chargée par Agnès Buzyn d’une mission sur les métiers du grand âge et de l’autonomie. La ministre lui transmet alors quatre priorités : le renforcement de la capacité des employeurs à recruter, la prévention des risques professionnels, l’amélioration de l’image de ces métiers, ainsi que les compétences et métiers nécessaires dans le futur.

Des discussions et de premiers éléments 

Après le rendu de ce deuxième rapport fin octobre, une conférence de concertation est annoncée avec les partenaires sociaux et les organismes gestionnaires. Elle porte en particulier sur la formation des personnels du secteur du grand âge et leur rémunération. 

La ministre de la Santé donne également des précisions sur ce que devrait contenir le futur projet de loi: une réforme du financement des services à domicile, des mesures sur la formation à la prise en charge des personnes dépendantes et des moyens accrus pour le recrutement des personnels.  

 

Partager sur les réseaux sociaux