Le groupe

Retraite : pourquoi certaines pensions seront revalorisées en octobre ?

29 septembre 2020

En 2020, le planning des revalorisations de pensions de retraite a été quelque peu bousculé. Si une partie a été mise en œuvre dès le mois de janvier, des rattrapages et des rectifications vont impacter certains retraités en octobre prochain.

Retraite : pourquoi certaines pensions seront revalorisées en octobre ?
Getty Images

Les pensions ont bien été revalorisées le 1er janvier 2020, comme c'est le cas habituellement. Mais ces revalorisations ne se sont pas toujours correctement appliquées en début d’année. C’est pourquoi certains retraités verront le montant de leurs pensions légèrement augmenter ou baisser dès le mois d’octobre. 

 

Une revalorisation appliquée en janvier 

En janvier, une revalorisation des pensions visant à répercuter l’inflation a été mise en œuvre. Ainsi, les retraites de moins de 2000 euros bruts - pensions de base et complémentaire comprises - ont été revalorisées à hauteur de 1%. 

Les pensions qui s’élèvent à plus de 2014 euros bruts ont été relevées de 0,3%. 

 

Des revalorisations intermédiaires non appliquées

Pour les pensions comprises entre 2000 et 2014 euros bruts, des taux de revalorisation intermédiaires de 0,4 à 0,8% auraient dû s'appliquer.

Mais ces taux n’ont pas toujours été mis en place convenablement en raison du manque de temps dont a disposé l’Assurance retraite pour en repérer les bénéficiaires. 

 

Une revalorisation retardée mais rétroactive

C’est pour cette raison que la revalorisation a été retardée pour certains retraités et aura lieu en octobre. Plus précisément, des retraités ayant bénéficié d’une revalorisation de 0,3% alors qu’elle aurait dû se situer entre  0,4 et 0,8% verront leur pension légèrement augmentée. 

Par ailleurs, cette revalorisation sera rétroactive. Les retraités concernés bénéficieront d’un rattrapage au titre de chaque pension perçue depuis le mois de janvier. 

 

Des baisses pour certains retraités à partir d’octobre  

A contrario, les retraités percevant une pension légèrement supérieure à 2000 euros bruts, et ayant bénéficié d’une revalorisation à hauteur de 1% alors qu’elle n’aurait dû augmenter que de 0,3 à 0,8%, verront le montant de leur pension baisser en octobre. 

Mais, dans ce cas, la baisse de la pension ne sera pas appliquée rétroactivement et les retraités concernés n’auront donc pas à rembourser les trop-perçus, a précisé l’Assurance retraite. 

Partager sur les réseaux sociaux