Le groupe

Ségur de la santé: premiers éléments sur la revalorisation des rémunérations

7 juillet 2020

Les concertations entre gouvernement et partenaires sociaux sur le système de santé se sont ouvertes le 25 mai. Les négociations devaient s’achever le 3 juillet mais ont été prolongées. En voici les pistes principales, encore sujettes à évolution.

Ségur de la santé: premiers éléments sur la revalorisation des rémunérations
Ghetty Images

Quels montants pour la refonte du système de santé ? 


Entre 15 et 20 milliards d’euros seraient consacrés à la refonte du système de santé, a indiqué le président de la République le 2 juillet, dans la presse régionale. Cette somme recouvre les «investissement dans les bâtiments, les équipements et le numérique», ainsi que les hausses de rémunération des soignants. 

Ce sont quelques-uns des axes du Ségur de la Santé, tout comme le financement de l’hôpital, ou encore la construction d’une nouvelle organisation du système de santé dans chaque territoire.

Lire Premières annonces du «Ségur de la santé»
 

Combien pour les rémunérations des personnels soignants ? 


Six milliards d’euros, puis 6,5 milliards, puis 7 milliards ont été annoncés au fil des négociations. Cette somme bénéficierait aux salariés des hôpitaux ainsi qu’aux médecins. 

«Nous augmenterons de plusieurs centaines d'euros les rémunérations à coup sûr, une partie doit être liée à une forme de contractualisation au sein de chaque hôpital pour en améliorer la qualité des soins et de l'organisation», a confirmé Emmanuel Macron le 2 juillet. 


Quelle répartition pour cette revalorisation ? 


La répartition des sommes consacrées à la revalorisation des rémunérations était l’un des objectifs des négociations de la semaine du 29 juin. 
A ce stade des discussions, plus de six milliards d’euros seraient attribués aux professionnels non-médecins de l’hôpital, rapporte Le Figaro. 

2,4 milliards d’euros pourraient être dirigés vers les salaires des infirmiers, des aides-soignants, des personnels techniques et administratifs, ainsi que des personnels médico-sociaux. Les grilles indiciaires et les primes sont également l’objet de discussions.

400 000 euros pourraient être alloués aux médecins hospitaliers, ainsi que 350 millions d’euros pour les étudiants en médecine (dont 150 millions d’euros pour les internes). 


Et pour les autres axes du Ségur ?


Le gouvernement a mis sur la table 13 milliards d’euros de reprise de dettes des hôpitaux.


Quel calendrier ? 


Le nouveau Premier ministre, Jean Castex, souhaite conclure le Ségur de la santé dans la semaine du 6 juillet. A la fin de la concertation, un rapport doit être remis à Emmanuel Macron, qui rendra ses arbitrages avant mi-juillet.

 

En savoir plus sur le calendrier des mesures gouvernementales

Partager sur les réseaux sociaux