PERP : que se passe-t-il en cas de décès ?

En cas de décès avant le terme de votre adhésion, le bénéficiaire que vous aurez désigné au préalable percevra une rente viagère. Si le décès intervient après la liquidation de votre rente, en fonction de l’option que vous aurez choisie, votre conjoint et/ou bénéficiaire(s) pourront en bénéficier.

EN CAS DE DECES PENDANT LA PHASE DE CONSTITUTION DU CONTRAT

En cas de décès pendant la phase de constitution, la rente, calculée sur la base de l’épargne constituée, sera reversée au bénéficiaire désigné.

 

Quatre options lui seront proposées :

 

  • Une rente viagère immédiate ;
  • Une rente viagère dont le versement débutera à la date choisie par le bénéficiaire ;
  • Une rente viagère comportant la garantie d’un nombre minimum de versements ( de 1 à 20 ans) n’excédant pas l’espérance de vie diminuée de 5 ans à l’âge du calcul de la rente ;
  • Une rente temporaire d’éducation, pour les enfants mineurs, versée au plus tard jusqu’au 25ème anniversaire de l’enfant.

 

EN CAS DE DéCèS POSTéRIEUR à LA LIQUIDATION DU CONTRAT

Si le décès intervient après la liquidation, la rente acquise pourra être reversée à :

 

  • votre conjoint si l’option réversion a été choisie ;
  • ou au bénéficiaire désigné selon l’option de rente choisie.

 

Préparons Ma Retraite

Partager sur les réseaux sociaux
à lire aussi