Agences Agences
important FAQ
chat Contact

Age pivot et âge d’équilibre, de quoi parle-t-on ?

Si l’âge pivot a été retiré du projet de loi sur les retraites, la réforme prévoit toutefois d’instaurer un âge d’équilibre. Un dispositif de bonus-malus s’appliquera selon un départ à la retraite avant ou après cet âge d’équilibre. Concrètement, qu’est-ce que cela change pour vous ? Explications.

Age pivot et âge d’équilibre, de quoi parle-t-on ?

L’âge légal de départ à la retraite va-t-il être modifié dans le futur système universel ? 

Dans notre système de retraite actuel, l’âge légal de départ à la retraite est fixé à 62 ans. Pour prétendre à une retraite à taux plein, vous devez avoir cotisé pendant 172 trimestres. 

 

Si vous prenez votre retraite à 62 ans sans avoir atteint le nombre de trimestres requis, vous subirez une décote de 1,25 % par trimestre manquant. 

 

Si vous ne voulez pas subir de pénalités, vous devez alors attendre d’avoir atteint l’âge de retraite à taux plein automatique, fixé à 67 ans. 

 

La réforme des retraites ne modifie pas l’âge de départ légal à la retraite. Elle prévoit même de l’étendre à tous les régimes. Certains fonctionnaires et salariés de régimes spéciaux qui peuvent aujourd’hui partir à la retraite avant l’âge légal devront donc attendre d’avoir 62 ans. Seuls certains métiers (policiers, contrôleurs aériens, douaniers, sapeur-pompiers…) continueront de bénéficier d’un départ anticipé. 

 

Qu’est-ce que l’âge pivot ? Pourquoi a-t-il été écarté de la réforme ? 

Le projet de loi sur le régime universel prévoyait l’instauration d’un âge pivot. Son but était d’inciter les Français à travailler plus longtemps. Ainsi : 

  • si l’assuré prenait sa retraite après l’âge pivot, sa pension bénéficiait d’une majoration, 
  • mais s’il partait en retraite avant l’âge pivot, sa pension serait minorée. 

 

L’âge pivot, fixé à 62 ans et 4 mois en 2022, devait ensuite progressivement augmenter pour atteindre 64 ans en 2027. Très critiqué par les partenaires sociaux, cet âge pivot a été retiré du projet de loi. En contrepartie, le patronat et le syndicat devront proposer des mesures permettant d’atteindre l’équilibre financier en 2027. 

 

Bon à savoir : les négociations autour du projet de réforme des retraites sont actuellement suspendues à cause de la crise sanitaire. Les contours de cette réforme pourraient donc évoluer au cours de mois à venir. 

 

Qu’est-ce que l’âge d’équilibre préconisé par la réforme des retraites ? 

Si l’âge pivot a été retiré du projet de loi, le principe d’un âge d’équilibre est maintenu. Ce dernier s’accompagne également un système de bonus-malus. 

 

  • Si vous partez à la retraite avant cet âge, le montant de votre pension sera diminué : la décote est fixée à 5% par année manquante. 
  • À l’inverse, si vous partez après cet âge, le montant de votre pension sera revalorisé : la surcote est fixée à 5% par année supplémentaire. 

 

L’âge d’équilibre déterminera donc l’âge auquel les assurés pourront partir avec 100% de leur pension, autrement dit le taux plein.

 

L’âge d’équilibre pourrait être fixé à 65 ans à partir de la génération née en 1975, qui prendra sa retraite à partir de 2037. En fonction de l’évolution de l’espérance de vie, l’âge d’équilibre est susceptible d’augmenter. 

 

Selon le gouvernement, cette nouvelle mesure devrait permettre à un tiers des assurés d’accéder plus tôt qu’aujourd’hui à une retraite à taux plein. De plus, l’âge d’équilibre évitera aux assurés qui ont des carrières hachées d’attendre leurs 67 ans pour bénéficier du taux plein. 
Partager sur les réseaux sociaux