Culture Branches

La prévention des troubles musculosquelettiques

Première cause de maladies professionnelles en France, les troubles musculosquelettiques regroupent des pathologies aux causes multiples et diverses. Souvent appelés « mal du siècle », les TMS font perdre des millions de journées de travail chaque année.

La prévention des troubles musculosquelettiques

Les Troubles Musculo-Squelettiques 

En France, les troubles musculosquelettiques représentent la 1ère cause d’indemnisation pour maladie professionnelle par l’Assurance maladie. En 2017, les TMS des membres et les lombalgies représentaient 87 % des maladies professionnelles reconnues par le régime général*, avec 42 349 cas. 

 

Ils sont définis par l’Institut National de Recherche et Sécurité comme “des troubles de l'appareil locomoteur pour lesquels l'activité professionnelle peut jouer un rôle dans la genèse, le maintien ou l'aggravation.”  

 

Les TMS provoquent des affections autour des « tissus mous » comme les muscles, les tendons ou encore les nerfs mais aussi les articulations telles que la colonne vertébrale, les membres supérieurs (épaule, coude, poignet), et les genoux. Quelle que soit leur localisation, les TMS peuvent devenir des pathologies invalidantes et ce dans la durée s’ils ne sont pas correctement identifiés et peu traités. Ils s'expriment principalement par de la douleur mais aussi par de la raideur, de la maladresse ou une perte de force. Les parties du corps les plus fréquemment touchées sont généralement dues à une hyper sollicitation nécessitant des efforts excessifs et des gestes parfois répétitifs. 

La prévention des TMS chez les commerces alimentaires de proximité

Dans le cadre de leur complémentaire santé EnVisages, la profession des Commerces alimentaires de proximité s’engage dans la prévention des troubles musculo-squelettiques. Le professeur Descatha nous explique l’importance de la prévention des TMS pour les métiers des commerces alimentaires de proximité.

Les principales localisations des TMS en France en 2017 (sources CNAM) 

L’évolution de l’absentéisme par région

 

D’après l’Assurance maladie, entre 53 et 73% des TMS seraient sous-déclarés. 

 

Prévenir les TMS en agissant sur les facteurs de risque 

Les TMS sont présents dans tous les milieux et secteurs professionnels et peuvent trouver leur origine dans l’organisation du travail, l’aménagement du poste de travail ou dans l’individu lui-même, à la fois par l’organisation du travail, l’aménagement du poste de travail mais aussi l’individu lui-même. Les facteurs de risque à l’origine des TMS sont multifactoriels car ils peuvent être biomécaniques, organisationnels ou encore individuels. 

 

Il est donc important d’avoir une approche globale des TMS pour agir sur tous les facteurs de risques identifiés. 
 

  • Pour agir sur les facteurs biomécaniques, l’apprentissage des bons gestes et postures d’un savoir-faire ou d’une expertise spécifique peut apparaître comme un moyen d’éviter ou de limiter l’apparition de TMS. 
  • Pour les facteurs organisationnels, les principaux moyens d’agir se trouvent dans l’aménagement du poste de travail  
  • Les facteurs individuels peuvent également être un levier d’intervention pour lutter contre la survenue, l’aggravation ou encore la persistance des TMS. On sait aujourd’hui scientifiquement qu’il existe un lien entre TMS et les pathologies comme le diabète, les maladies cardio-vasculaires, le stress ou encore les troubles du sommeil. 

 

Agir sur ces facteurs de risques, c’est à la fois limiter, réduire et éviter l’apparition de TMS et aussi agir pour mieux prévenir certaines pathologies contributives. Afin que ces maladies ne deviennent pas chroniques, elles doivent être diagnostiquées et prises en charge le plus tôt possible. Il arrive souvent que les personnes ayant développé des TMS les sous-estiment et ne prennent pas en compte les conseils et solutions donnés, ce qui peut aggraver leur situation en entraînant des incapacités fonctionnelles et professionnelles. 

 

Des actions menées par l’assurance maladie contre les TMS et le mal de dos 

La démarche TMS Pros pour les entreprises 

TMS pros

Un programme ainsi qu’une offre de services ont été construits par l’Assurance maladie – Risques professionnels pour permettre aux entreprises de mettre en œuvre une démarche de prévention des TMS efficace : la démarche TMS Pros. 

 

La campagne nationale « Mal de dos, le bon traitement c’est le mouvement » pour les individus. 

sante-travail-campagne-623-883-mal-de-dos.pngsante-travail-campagne-623-883-mal-de-dos-2.pngsante-travail-campagne-623-883-mal-de-dos-3.pngsante-travail-campagne-623-883-mal-de-dos-4.png

 

L'engagement d'AG2R LA MONDIALE pour lutter contre les TMS

AG2R LA MONDIALE accompagne les entreprises et les branches professionnelles dans leur démarche de lutte contre les TMS au travers de son approche globale des risques professionnels alliant collectif et individuel. Des solutions concrètes peuvent être mise en œuvre au niveau de la branche mais aussi de l’entreprise et du salarié comme par exemple :

  • La prise en charge de formations gestes et postures pour les salariés et apprentis dans les Centres de Formation d’Apprentissage
  • Un diagnostic et une évaluation des risques professionnels avec focus sur les TMS
  • La prise en charge d’un bilan ostéo-articulaire et du suivi pour le salarié
  • L’accompagnement dans une démarche d’amélioration des conditions de travail
  • Le soutien à la mise en place d'aides financières avec l'Assurance Maladie Risques professionnels 

 

Partager sur les réseaux sociaux